POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 26 octobre 2012

LES CLINTON VOLENT AU SECOURS DU GOUVERNEMENT DE MICHEL MARTELLY


Confronté à une vague de contestation croissante, le président haïtien Michel Martelly a reçu le soutien de la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, et de son époux, Bill Clinton. Accompagné des acteurs Sean Penn et Ben Stiller, le couple a assisté, lundi 22 octobre, à l'inauguration du parc industriel Caracol, dans le nord d'Haïti.
Projet phare de la coopération américaine depuis le séisme qui a tué 250 000 Haïtiens en 2010, cette zone franche de 250 hectares est financée par les Etats-Unis pour 124 millions de dollars (95 millions d'euros) et par la Banque interaméricaine de développement (100 millions de dollars).
L'entreprise sud-coréenne Sae-A prévoit d'investir plus de 70 millions de dollars et de créer 20 000 emplois pour fabriquer des vêtements qui seront exportés en franchise de douane aux Etats-Unis. Confectionnés par des ouvrières payées moins de 4 euros par jour, les premiers tee-shirts viennent d'être expédiés au distributeur américain Wal-Mart.
Une deuxième entreprise haïtienne, Peintures Caraïbes, va s'installer à Caracol. Selon les autorités, le parc industriel permettra de créer plus de 60 000 emplois dans cette région déshéritée et réduira la pression migratoire vers Port-au-Prince.
"Nous avons décidé de faire d'Haïti une priorité de politique étrangère", a déclaré Mme Clinton, qui a rappelé s'y être rendue en voyage de noces il y a trente-sept ans. Envoyé spécial des Nations unies pour Haïti, Bill Clinton a fait plusieurs voyages dans l'île depuis le tremblement de terre.

LES MANIFESTATIONS ANTIGOUVERNEMENTALES SE MULTIPLIENT
Mme Clinton a salué "le leadership, la vision et la passion" du président Martelly. Il avait invité son prédécesseur, René Préval, à l'origine du projet, "comme symbole de continuité". "Haïti est ouvert aux affaires, l'heure n'est plus à l'assistanat, mais aux investissements durables", a lancé M. Martelly. "C'est quand il y a la paix que ceux qui ont de l'argent peuvent investir et créer des emplois", a ajouté l'ex-chanteur.
La visite médiatique du couple Clinton intervient au moment où se multiplient les manifestations antigouvernementales. Le 20 octobre, le premier ministre, Laurent Lamothe, a été accueilli par des jets de pierres à la Plaine-du-Nord. Trois jours plus tôt, des milliers de personnes ont manifesté au Cap-Haïtien pour dénoncer la cherté de la vie, "la corruption de la famille présidentielle" et "l'arrogance du président", dont ils réclamaient la démission.
Des dirigeants de l'opposition se sont réunis dans la deuxième ville du pays pour y signer le Manifeste du Cap-Haïtien. Ils exigent "la révocation de tous les actes posés par le président de la République en violation de la loi et la mise en place d'un conseil électoral consensuel, honnête et crédible". Et ils reconnaissent au peuple "le droit d'exiger la démission anticipée de tout président qui s'écarte des règles du jeu démocratique".
http://www.lemonde.fr/international/article/2012/10/25/le-couple-clinton-vole-au-secours-du-president-haitien_1780989_3210.html

Aucun commentaire: