POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 9 août 2012

LES JUGEMENTS DE L’HISTORIEN HAITIEN REFUTES

Le Vice-président Rafael Alburquerque a appelé «scandaleux» et «sans fondement juridique" la proposition du professeur et historien haïtien, Paul Joseph Baptiste, qui vise à permettre la libre circulation à travers la frontière avec Haïti comme mesure de résoudre les problèmes frontaliers. "Aucun pays dans le monde a ouvert ses frontières, mais au contraire, ils renforcent leur surveillance pour avoir un plus grand contrôle de la mobilité humaine", a déclaré Albuquerque. Pendant ce temps, l'avocat Marino Vinicio Castillo, décrit l'opinion comme un «outrage» à la souveraineté Dominicaine. En outre, l'ex-général Jose Miguel Soto Jimenez, ancien Ministre des Forces Armées, a déclaré que cette approche est «absurde». "Je vais le prendre comme un sujet académique, car cela n'a aucun sens", a déclaré José Ricardo Taveras, Directeur de l'immigration, qui a également ajouté que la question de l'immigration est très complexe. Jose Miguel Soto Jimenez, ancien chef des Forces armées, a qualifié la proposition d’«absurde», parce que tous les pays doivent maintenir leur souveraineté. "Dans le cas de la République dominicaine, il s'agit d'un sujet de préoccupation des autorités et des intérêts nationaux", a-t-il soutenu. http://www.listindiario.com.do/la-republica/2012/8/7/242615/Rechazan-juicios-de-historiador-haitiano

Aucun commentaire: