POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 9 avril 2012

France: une liturgie tourne au cauchemar, un enfant meurt

 AFP.- Stains.

Un enfant de six ans a été tué et plus de 30 personnes blessées dimanche lors de l'effondrement d'un plancher dans un local de Stains, près de Paris, transformé en lieu de culte, où plus de cent personnes s'étaient réunies en famille en ce dimanche de Pâques.
Ce local est fréquenté par une église évangélique, notamment fréquentée par la communauté haïtienne, sans lien avec les unions protestantes établies.
Le pronostic vital est engagé pour un enfant de deux ans, transporté à l'hôpital Necker à Paris, et une femme de 42 ans, a déclaré le préfet du département Christian Lambert, qui a évoqué une «urgence relative pour 32 autres personnes» blessées dans leur chute survenue vers 14H30.
«J'ai entendu un cri, je me suis retourné et j'ai vu de la poussière, j'ai vu que le plancher s'était effondré, c'est affreux», a raconté un homme présent qui ne veut pas donner son nom et se présente comme Frère Patrick.
«Il y avait une célébration avec entre 100 et 150 personnes au premier étage. Une partie du premier étage s'est effondrée sous le poids», a précisé le préfet Lambert. «Les personnes sont tombées avec le plancher.»
Une source proche de l'enquête précise que la structure a pu être fragilisée par les danses très rythmées qui accompagnent d'ordinaire ces offices. «Ici c'est comme une grande famille qui se réunit dans la joie, l'allégresse, un peu comme le gospel, tous les dimanches, dans un grand culte», raconte Frère Patrick, un des seuls à accepter de s'exprimer.
Le bilan aurait pu être encore plus lourd: «Il n'y avait personne en dessous», souligne Christian Lambert qui a prévenu que ses services allaient examiner «de près le problème de la sécurité de cette salle». L'enquête est pour l'heure menée par le commissariat local.
Ont été mobilisés quelque 150 sapeurs-pompiers, 48 véhicules et un hélicoptère pour évacuer les blessés les plus graves vers les hôpitaux.
Dans une déclaration lue à l'AFP, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a «fait part de sa profonde émotion et de sa tristesse après cet accident survenu dans ce lieu de culte évangélique».
Selon des voisins, cette communauté religieuse fréquente depuis «plus d'un an» ce local récent situé dans un petit secteur pavillonnaire coincé entre une zone industrielle et des voies ferrées.
Nombreux sont les fidèles à s'y presser, selon les voisins. Frère Patrick assure que l'association «Armée combattants pour Christ nouvelle Jérusalem», y est installée depuis quatre ans.
Contacté par l'AFP, le responsable d'une autre communauté évangélique appartenant à l'église Bethel, située dans la même rue, a déclaré: «C'est la communauté haïtienne, on les a vus arriver il y a un an, un an et demi, ils font une location. C'est une salle des fêtes à la base.»
Sur un total de 1,6 million de protestants en France, environ 460 000 pratiquants réguliers se réclament du protestantisme évangélique.
http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201204/08/01-4513486-france-une-liturgie-tourne-au-cauchemar-un-enfant-meurt.php

Aucun commentaire: