POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 5 avril 2012

Haïti-Rép. Dominicaine/Corruption : La journaliste Nuria Piera dénonce des persécutions contre ses sources supposées

jeudi 5 avril 2012 P-au-P, 5 avril 2012 [AlterPresse] --- Le gouvernement dominicain serait en train de persécuter les présumées sources de la journaliste Nuria Piera, qui a dévoilé une affaire de corruption mettant en cause notamment le sénateur et homme d’affaires dominicain Félix Bautista et le président haïtien Michel Martelly.
Dans une déclaration écrite diffusée dans la soirée du 4 avril, Nuria Piera explique que, suite à la diffusion de son reportage "La route des millions", qui implique Bautista, plusieurs personnes lui ont confié leurs préoccupations parce que les services d’intelligence du gouvernement de Leonel Fernandez sont en train de les persécuter, annonce un site d’information dominicain.
Les personnes persécutées seraient soupçonnées par le pouvoir dominicain d’avoir remis les documents à la journaliste.
Etrange, juge Nuria Piera, quand ces mêmes autorités ont tenté de discréditer son reportage. Piera se dit encore inquiète que les autorités s’en prennent injustement à des citoyens qui n’ont rien à voir avec le dossier.
Avec une douzaine de pages d’informations bancaires et de transactions authentifiées, Piera a découvert que Michel Martelly, avant et après son arrivée à la présidence d’Haïti, aurait accepté des sommes atteignant un total de 2,5 millions de dollars américains de la part de Felix Bautista.
Bautista, qui aurait aussi versé 250 mille dollars à la candidate Mirlande Manigat lors des élections de 2010, aurait été en plus gâté avec des contrats de reconstruction irréguliers pour un montant de plus de 300 millions de dollars américains.
Les documents ont également été confiés au prestigieux quotidien français Le Monde.
Jusqu’ici, Martelly, Manigat et Bautista ont démenti les informations. Mais Nuria Piera rappelle que le Watergate a tout aussi été démenti par les autorités américaines de l’époque. [kft apr 5/04/2012 10:15]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article12652

Aucun commentaire: