POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 26 mars 2012

Abdoulaye Wade a concédé la victoire de Macky Sall qui salue la "victoire du peuple sénégalais

DAKAR, Sénégal - Le président sortant du Sénégal, Abdoulaye Wade, a concédé la victoire quelques heures à peine après la fermeture des bureaux de scrutin lorsque des résultats préliminaires ont montré que le candidat de l'opposition l'avait battu à plates coutures.

Macky Sall salue une "victoire du peuple sénégalais"
Le vainqueur de l’élection présidentielle sénégalaise Macky Sall s’est réjoui pour sa part d’une "victoire du peuple sénégalais" au soir du scrutin de dimanche.
Dans une déclaration en français et en wolof, lue dans un hôtel de Dakar, M. Sall a estimé que "les résultats sont sortis des urnes". "Le grand vainqueur reste le peuple sénégalais", a-t-il déclaré.
Le candidat de la coalition de l’opposition Bennoo Bokk Yaakaar a rendu un vibrant hommage "aux martyrs de la démocratie" qui ont perdu leur vie en défendant la démocratie et la Constitution du Sénégal.
Il a toutefois assuré qu’il sera "le président de tous les Sénégalais", avant de relever l’appel par téléphone du candidat Abdoulaye Wade qui l’a félicité pour sa victoire.
Macky Sall, 51 ans, ancien Premier ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, s’est réjoui de l’ampleur de sa victoire qu’il a qualifiée de "plébiscite" sur son ancien mentor qui boucle 12 ans de pouvoir.
Le vainqueur a salué le travail de la presse nationale et étrangère, les personnalités et organisations des forces vives de la nation.

Macky Sall salue la mémoire des "martyrs de la démocratie"
Dakar, 26 mars (APS) - Le candidat Macky Sall, vainqueur des urnes dimanche après les premières tendances qui, a salué la mémoire de citoyens disparus et leur combat pour la démocratie et l’Etat de droit au Sénégal.
Dans sa première allocution, tard dimanche, le favori des suffrages des Sénégalais a tenu à rendre hommage aux martyrs qui sont morts pour le respect de la constitution et de la démocratie. "Paix à leur âme", a-t-il dit.
Plus d’une dizaine de morts a été enregistrée à l’occasion des manifestations organisées par l’opposition et la société civile pour contester la candidature du président Abdoulaye Wade.
M. Sall a rendu également hommage à la presse nationale et internationale qui a joué un rôle déterminant dans cette présidentielle. Il s’est engagé à être ‘’le président de tous les Sénégalais’’.
Macky Sall, 51 ans, a été notamment numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS), Premier ministre et président de l’Assemblée nationale sur désignation du président Wade.
Par la suite, cet ingénieur géologue qui fut militant de gauche avant de devenir libéral avec Me Wade, est tombé en disgrâce et a fondé son parti, l’Alliance pour la République (APR) en 2009.
Originaire de la région de Matam (nord-est), il est né à Fatick, dans le centre-ouest du Sénégal. Il été élu et réélu maire de la commune de sa ville natale.
ADL/SAB
http://www.seneweb.com/news/Politique/abdoulaye-wade-a-concede-la-victoire-de-macky-sall-qui-salue-la-quot-victoire-du-peuple-senegalais-quot_n_62566.html
 
Commentaires:
Le peuple Sénégalais vient de démontrer que leur société est basée sur une solide conviction démocratique. Les velléités de l'ancien président Wade ont été annulées par les forteresses inexpugnables repésentées par les porteurs et défenseurs de la vraie concience sénégalaise.
L'ex président Wade a voulu monter un scénario "à l'africaine pour garder el pouvoir et s'arranger pour le passer à son fils.
Les partis de l'opposition ont compris et ont joué pleinement leurs rôles pour dénoncer et désamorcer ce tour de passe-passe de celui qui ne semble pas avoir confiance en la démocratie.
Nous ne pouvons que saluer d'un grand coup de chapeau cette nouvelle victoire du peuple sénégalais qui vient d'envoyer un message fort aux ennemleis internes de la nation et un message d'espoir et de courage à tous ceux qui quelque part dans le monde croupissent encore sous les jougs de l'autoritarisme ou de démocraties prêt-à-porter par des dynasties.

Aucun commentaire: