POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 2 août 2011

La tempête tropicale Emily menace la fragile Haïti


Site web National Hurricane Center : la zone touchée par la tempête tropicale Emily
Site web National Hurricane Center : la zone touchée par la tempête tropicale Emily
Par RFI
La tempête tropicale Emily s'apprête à pénétrer sur l'île d'Hispaniola. Les deux pays de l'île, la République Dominicaine et Haïti, sont placés en alerte rouge depuis mardi. En Haïti, les équipes de secours nationaux et internationaux se mobilisent pour limiter les pertes en vies humaines mais les moyens sont insuffisants pour placer en lieu sûr tous les sinistrés du tremblement de terre de 2010. La tempête a provoqué la mort d'une personne en Martinique.
La tempête Emily risque de provoquer des éboulements, des glissements de terrain et des inondations. Les dix départements d'Haïti vont être touchés par les intempéries mais l'inquiétude se focalise avant tout sur les régions qui ont été sinistrées par le séisme. Plus de 600 000 personnes vivent toujours sous les tentes.
Les moyens manquent cruellement
Des écoles, des églises et bâtiments publics seront ouverts pour les accueillir mais Alta Jean-Baptiste, la directrice de la Protection civile haïtienne, sait que cela ne suffira pas, malgré l’aide des organisations internationales : «Il y a des difficultés pour les abris provisoires et des dispositions ont été prises pour accueillir 30 000 personnes pour le moment. Les moyens ne sont pas vraiment suffisants pour répondre à tous les besoins… Le cyclone va frapper Haïti et nous devons prendre toutes les dispositions pour éviter les pertes en vies humaines
Car les moyens manquent, les équipes d'urgences incitent fortement les sinistrés à trouver refuge auprès de proches. Mais beaucoup ne savent vers qui se tourner et certains ont peur de perdre le peu qu'ils leur restent aussi ne veulent ils pas quitter le camp où ils survivent depuis plus d'un an et demi.
Pour suivre le parcours de la tempête Emily : le Centre américain des cyclones des Etats-Unis(NHC)
http://www.rfi.fr/node/614353

Aucun commentaire: