POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 9 mars 2011

Haïti: 3 partisans de Manigat tués

AFP Trois jeunes hommes qui collaient des affiches de la candidate à l'élection présidentielle d'Haïti Mirlande Manigat ont été retrouvés morts, ont annoncé aujourd'hui les familles des victimes.
Les corps mutilés des trois colleurs d'affiches de la candidate à la présidence ont été découverts ce matin par leurs familles qui les recherchaient depuis leur disparition. "Mon mari et deux autres camarades ont été emmenés samedi par une patrouille policière alors qu'ils collaient des photos de Mirlande Manigat non loin du palais présidentiel. Nous avons retrouvé leurs cadavres à la morgue de l'hôpital général", a déclaré l'épouse d'une des victimes.

"Torturés et exécutés"
Le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) a condamné des "exécutions sommaires" menées par la police haïtienne (PNH). "La police ne peut arrêter pour tuer, elle doit déférer des prévenus à la justice. Il s'agit d'exécutions sommaires. Ces jeunes ont été torturés et exécutés", a déclaré Marie-Yolaine Gilles du RNDDH, qui a demandé aux responsables de la PNH d'ouvrir rapidement une enquête. "Le véhicule de la police est identifié, le policier en charge de la patrouille est connu", a-t-elle indiqué.
On ignore si les trois victimes étaient des militants ou de simples colleurs d'affiches rémunérés pour cette tâche. Le bureau de campagne de la candidate n'a pas pu donner de précisions dans l'immédiat. Un juge de paix de Port-au-Prince a constaté le décès des trois jeunes, mais n'a pas souhaité faire de déclarations. "Mardi matin, nous avons retrouvé les cadavres, les os brisés par des coups de matraques", a indiqué en pleurs une jeune femme se présentant comme une sympathisante de la candidate Mirlande Manigat. Le deuxième tour des élections est prévu le 20 mars en Haïti, les résultats de la présidentielle doivent être publiés le 14 avril, selon les autorités électorales.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/08/97001-20110308FILWWW00730-haiti-3-partisans-de-manigat-tues.php

Aucun commentaire: