POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 8 janvier 2011

L'épidémie de choléra a fait plus de 3000 morts en Haïti en 2010.

Photo: David Boily, La Presse Agence France-Presse
Port-au-Prince
Inondations, choléra, crise politique: le sort s'acharne sur Haïti depuis le séisme du 12 janvier 2010 qui a tué quelque 250 000 personnes et laissé plus de 1,2 million de sans-abri. Voici un rappel des principaux événements qui ont marqué le pays pendant l'année écoulée:
12 janvier: À 16h53 locales, une secousse de magnitude 7 sur l'échelle du moment (mW) dévaste la capitale Port-au-Prince et sa région. Le pays est pratiquement coupé du monde pendant 24 heures.
15 janvier: Alors que les secours internationaux commencent à arriver, difficilement compte tenu de la destruction du port et de l'aéroport de Port-au-Prince, le Premier ministre haïtien annonce que plus de 15 000 cadavres ont été ramassés.
17 janvier: Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon évoque «la plus grave crise humanitaire» à frapper le monde «depuis des décennies».
19 janvier: Le gouvernement annonce un bilan provisoire de 75 000 morts.
25 janvier: Un ministre prévoit un bilan final de 150 000 morts.
30 janvier: Dix Américains sont arrêtés pour avoir «volé» 33 enfants à la faveur du séisme afin de les ramener aux États-Unis.
9 février: Selon des médecins, un homme a survécu 27 jours sous les décombres.
27 février: Au moins 10 personnes trouvent la mort dans des inondations dans le sud-ouest du pays épargné par le séisme.
31 mars: Les pays membres de l'ONU promettent 5,3 milliards de dollars pour reconstruire Haïti.
20 août: Wyclef Jean, star mondiale du hip-hop, est écarté de la course à la présidentielle.
18 octobre: Des pluies diluviennes font au moins 13 morts et disparus à Port-au-Prince.
21 octobre: Les autorités annoncent qu'une «forme de choléra» est à l'origine de dizaines de décès dans le centre du pays. L'épidémie fera plus de 3000 morts en 2010.
5 novembre: L'ouragan Tomas frappe l'ouest du pays: 21 morts.
15 novembre: Des Casques bleus, accusés d'être à l'origine de l'épidémie de choléra, ouvrent le feu lors de violences qui feront au total 3 morts.
28 novembre: Premier tour des élections présidentielle et législatives.
7 décembre: Proclamation des résultats du scrutin. Des partisans du chanteur Michel Martelly, écarté de justesse du deuxième tour, manifestent violemment dans l'ensemble du pays: 5 morts.
22 décembre: Selon les autorités, au moins 45 «sorciers» accusés d'avoir propagé le choléra ont été lynchés à mort depuis le début de l'épidémie.
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/haiti-un-an-apres/201101/07/01-4358023-haiti-un-an-de-calamites-depuis-le-seisme.php

Aucun commentaire: