POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 30 janvier 2011

Le nombre de décès continue de chuter

Agence QMI Étienne Laberge
29/01/2011 21h40
Quelque 100 jours après le premier cas de choléra diagnostiqué à Haïti, les chiffres fournis par le ministère de la santé du pays montrent que le nombre de décès liés à la maladie sont sept fois moins nombreux qu’il y a un mois.
La bonne nouvelle a fait pousser un soupir de soulagement aux organismes d’aide tels que la Croix-Rouge, Care et Médecins sans frontière (MSF). Ceux-ci n’ont jamais baissé les bras devant le fléau qui a fait plus de 4 000 morts.
Récemment, le nombre de décès quotidiens causé par l’infection est passé de 70, le 27 décembre, à 9 seulement, le 24 janvier. Des résultats qu’il faut envisager avec modestie selon MSF.
«On ne peut malheureusement pas dire qu’on a eu le dessus, a commenté Sylvain Proulx, chef de mission pour l’organisme, basé à Haïti. Certaines zones connaissent une baisse importante du nombre de patients atteints. Ce qu’on peut dire, c’est qu’on constate que la situation s’est stabilisée.»

Rester sur ses gardes
Quoique la situation laisse présager un meilleur bilan de santé d’ici les prochaines semaines, la coordinatrice à la Croix-Rouge, Sophie Chavanel, a expliqué que les coopérants ne doivent en aucun cas ralentir les efforts en prévention et en dépistage.
«On continue à distribuer des capsules de traitement de l’eau potable, à donner des trousses d’hygiène et à sensibiliser la population. Nos interventions continueront tant et aussi longtemps qu’il subsistera un cas de choléra en Haïti», a-t-elle promis.
L’organisme Care rapporte que durant les prochains mois, les efforts se porteront davantage dans les zones rurales, des régions où le taux de mortalité excède la moyenne nationale stabilisée à 2 %.
Quant à savoir si l’épidémie pourrait reprendre des forces et frapper de plus belle, MSF préfère jouer de prudence.
«C’est impossible de le prédire parce que nous n’avons aucune courbe épidémiologique. On continue de garder l’œil ouvert», a indiqué Sylvain Groulx.
Depuis le début de la propagation du choléra, les autorités ont ausculté 210 000 personnes.
http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2011/01/20110129-214030.html

Aucun commentaire: