POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 30 janvier 2011

CHOLÉRA en HAÏTI : Enquête de l'OMS sur des cas de paralysie

Actualité publiée hier OPS / OMS
Des représentants de Organisation mondiale de la Santé (OPS / OMS), en liaison avec le Ministère de la Santé haïtien et les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC) mènent actuellement des recherches à la suite de 4 cas de paralysie dont 3 décès intervenus chez des malades atteints du choléra en Haïti, à l’issue de leur traitement. Pour le moment, la polio est écartée, dans l’attente des résultats de laboratoire.
Des épidémiologistes de terrain de l'OPS / OMS et les autorités sanitaires locales du Nord-Ouest ont signalé ce groupe de syndromes neurologiques, le 10 Janvier 2011. Au 24 janvier, 4 cas de syndrome neurologique aigu, dont 3 décès, étaient signalés. Des entretiens avec le personnel médical et les familles ont montré que ces patients avaient été admis à l'hôpital entre début novembre et fin décembre pour cas grave de choléra puis avaient présenté une paralysie ascendante bilatérale flasque 24 à 72 heures après la fin du traitement du choléra.
Parmi les cas suspects, 4 seulement avaient des symptômes et signes compatibles avec une paralysie. Trois sont décédés, et un est toujours hospitalisé à Port-au-Prince. Il se remet lentement. Par mesure de prudence, la vaccination contre la polio a été ajoutée à la campagne de vaccination prévue contre la diphtérie et la rougeole dans le département du Nord-Ouest d’Haïti.
La poliomyélite a été la première hypothèse étudiée, en raison de ses implications en termes de santé publique. Toutefois, les caractéristiques cliniques et épidémiologiques de ces cas, excluent pour l’instant la poliomyélite qui n’entraîne pas, en général, un taux de mortalité élevé. Bien qu’aujourd’hui considérée comme une cause hautement improbable, la polio n'a néanmoins pas été totalement écartée, dans l’attente des résultats de laboratoire mais les experts dont des toxicologues penchent plutôt vers une contamination à l'hôpital ou à domicile par des médicaments ou encore de la nourriture.
Une surveillance a été mise en place sur recommandation de l’OMS qui poursuit ses recherches. Une infirmière du programme de vaccination de l'OPS / OMS est rentrée d'une visite des communautés touchées le 24 janvier, avec des échantillons venant des familles.
La polio a été éradiquée du continent américain en 1994 et l’initiative mondiale contre la poliomyélite, lancée en 1988 a réduit l'incidence de la maladie de plus de 99% dans le monde. En 1988, plus de 350.000 enfants avaient été touchés et été paralysés dans plus de 125 pays d'endémie. En 2009, 1.595 enfants ont été touchés de paralysie, dans 24 pays. Aujourd'hui, seuls 4 pays d'endémie subsistent, l'Afghanistan, l'Inde, le Nigéria et le Pakistan.

Source : OPS / OMS « PAHO/WHO Investigating Paralysis Cases in Port-de-Paix, Haiti », Global Polio Eradication Initiative (Visuels), traduction, adaptation, mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 29 janvier 2011
http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-choleacutera-en-haiumlti-enquecircte-de-loms-sur-des-cas-de-paralysie-_4892_lirelasuite.htm#lirelasuite

Aucun commentaire: