POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 21 novembre 2012

Le président haïtien à Strasbourg pour remercier l'Europe de son soutien


STRASBOURG (Parlement européen) - Le président haïtien Michel Martelly a remercié mardi l'Europe pour son soutien, notamment après le séisme de janvier 2010, lors d'une allocution devant le Parlement européen à Strasbourg, où il a invité les Européens à investir en Haïti.
Lentement mais sûrement, Haïti se relève et c'est cette bonne nouvelle que je viens partager avec vous, a déclaré M. Martelly devant les députés européens. Ce changement de cap, si nous le devons au courage de notre population, à la détermination de notre administration, nous y associons la coopération agissante de l'Europe, et je voudrais vous en remercier, a-t-il dit.
Certes, Haïti a encore besoin d'aide, mais les Haïtiens ont surtout besoin de travail productif, d'échanges commerciaux, d'investissements directs, a insisté M. Martelly, énumérant les atouts de son pays.
Haïti, a-t-il insisté, est une plate-forme stratégique et présente un environnement propice aux investissements. Le pays a besoin de ports, de routes, d'hôtels, et bénéficie, entre autres, de milliers de kilomètres de plages de sable blanc, de ports en eaux profondes naturellement protégés et d'une population jeune, a-t-il dit.
M. Martelly avait été reçu la veille à Bruxelles par le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, qui lui a demandé de garantir un climat politique stable alors que le chef de l'Etat fait face à un important mouvement de contestation dans un pays qui peine toujours à surmonter les conséquences désastreuses du séisme de 2010.
A Strasbourg, le président haïtien a insisté sur les réalisations de son gouvernement.
En un peu moins de deux ans plus d'un million d'enfants, jusque là laissés pour compte, ont intégré le système éducatif, a-t-il dit, et plus d'un million de sans-abri à la suite du séisme ont été relogés. L'état de droit que nous appelons de nos voeux prend visage, la presse s'exprime librement, l'opposition encore plus, et la corruption cède du terrain, a-t-il souligné, sans oublier les efforts de son gouvernement en matière de protection de l'environnement.
Je ne vous dirai pas que nous avons atteint nos objectifs, mais je vous garantis que les objectifs fixés seront atteints, a-t-il poursuivi lors d'un point de presse
M. Martelly a reçu les encouragements du président du Parlement européen, Martin Schulz. Nous souhaitons aider votre pays, nous voulons l'aider à devenir stable sur les plans économique et politique, a-t-il dit, rappelant que l'UE était le premier bailleur de fonds pour Haïti.
Après la conférence de presse, le chef de l'Etat haïtien a d'ailleurs participé, avec plusieurs députés européens, à une réunion destinée à lancer un groupe d'amitié entre l'UE et Haïti. Seuls deux groupes similaires existaient jusqu'à présent au sein du Parlement européen, avec le Maroc et Madagascar.
L'UE doit continuer à vous aider, a plaidé l'élue française Michèle Striffler, à l'initiative de ce groupe. Je souhaite que notre groupe pèse dans la définition des projets d'action en Haïti de la Commission européenne, a précisé l'eurodéputée, qui s'est rendue trois fois en Haïti depuis le séisme de 2010 et qui compte organiser un voyage parlementaire sur place d'ici 2014.
Selon M. Martelly, l'aide européenne ne devrait pas nécessairement se limiter à de l'argent. Parfois des idées valent mieux que des fonds, a-t-il indiqué, en évoquant notamment l'appui technique que pourraient apporter les Européens.
(©AFP / 20 novembre 2012 17h16)
http://www.romandie.com/news/n/_Le_president_haitien_a_Strasbourg_pour_remercier_l_Europe_de_son_soutien96201120121718.asp

Aucun commentaire: