POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 12 octobre 2012

L'Islam se propage en Haïti, pays où le christianisme et le vaudou règnent

Vendredi, 12 Octobre 2012 09:59 Écrit par la rédaction Image : Darlene Derosier participe activement aux activités de la Mosquée Al-Fattah. Port-au-Prince (Haïti). Un reportage du Washington Post en Haïti montre que l’islam est en net progression depuis le tremblement de terre de 2010. Enquête sur ces nouveaux musulmans convertis. Enseignante dans une école, Darlene Derosier a perdu sa maison dans le tremblement de terre de 2010 qui a dévasté son pays. Son mari est mort un mois plus tard après avoir subi ce qu'elle dit être un « traumatisme émotionnel » suite au tremblement de terre. Elle et ses deux filles vivent maintenant dans des tentes en dehors de la capitale de Port-au-Prince, entouré par des milliers d'autres sans abri et désespérée par la catastrophe.
Qu'est-ce qui a bien pu aider cette personne à traverser toutes ses épreuves et ce chagrin ? Pour elle, une seule réponse : sa foi. Non pas sa foi catholique, protestante ou encore Vaudoo qui ont prédominé dans ce pays durant des siècles mais bien sa foi musulmane. Comme des milliers d’autres haïtiens, c’est une nouvelle convertie à une religion tout récemment installée sur ce bout de terre. L'islam a gagné un nombre croissant d'adeptes dans ce pays pauvre, surtout après la catastrophe d’il y a deux ans qui a tué quelque 300 000 personnes et des millions de sans-abri. Une capitale où la fréquentation des églises est si répandue que chaque dimanche, les rues résonnent des chants chrétiens. Mais maintenant, la capitale possède au moins cinq mosquées, un membre du parlement musulman et un programme de télévision locale consacrée à des programmes islamiques diffusés tous les soirs. Pourtant, la catastrophe a attiré des ONG du monde entier, dont beaucoup était spécialisées dans la prédication au christianisme. Une des seules était islamique, l’ONG Islamic Relief USA (le Secours Islamique USA), qui a construit 200 abris et une école secondaire avec 20 salles de classe. "Après le tremblement de terre nous avons eu beaucoup de gens qui se sont joint à notre foi", a déclaré Robert Dupuy, un des rares imams de la capitale. "Nous avons été organisée. Nous avons eu un peu de place dans les mosquées pour recevoir des gens et leur donner de la nourriture pour les nourrir." Darlene Derosier indique qu'elle a été attirée par l’islam pour son autodiscipline, l'accent sur l'éducation et l'attention à la propreté. Le lavage constant par exemple dit-elle, l'aide à éviter le choléra, la maladie d'origine hydrique que les autorités sanitaires affirment qu’elle a fait plus de 600 000 victimes depuis le séisme. "C'est une victoire pour moi" a déclaré cette femme de 43 ans au sujet de sa conversion. Ancienne protestante, elle témoigne dans la petite cour de sa maison, ses cheveux protégés par un foulard noir. "C'est une victoire d’avoir reçu de la paix de Dieu et trouvé des conseils." "L'islam est de retour en Haïti pour y rester" En partie, la croissance de la communauté musulmane ne peut être attribuée qu’au retour des expatriés qui ont adopté la foi aux Etats-Unis puis son revenu au pays, a déclaré Billy Kishner, propriétaire de la chaîne de télévision Télémax et animateur de l'émission nocturne "Haïti Islam". Billy, comme beaucoup d'autres, sont convaincu que le passé haïtien de l'islam remonte à avant l'indépendance du pays en 1804, lorsqu’un esclave et prêtre jamaïcain nommé Boukman a mené la révolte des esclaves qui a chassé les colonisateurs français qui était en fait un musulman. "L'islam est de retour en Haïti pour y rester", ajoute Billy, converti au christianisme il y a 20 ans puis devenu musulman. "Les générations futures, mes fils et mes filles, prendrons la parole à propos de l'islam." Il n'y a pas de statistiques fiables sur le nombre de musulmans en Haïti, tout comme il n'existe pas de chiffres fiables pour beaucoup de choses dans le pays, dont la population exacte de Port-au-Prince. Une étude menée en 2009 par le Pew Research Center sur la population musulmane dans le monde estime que l'Haïti abrite environ 2 000 musulmans. Les dirigeants sont unanime pour dire que le chiffre est beaucoup plus élevé et croissant surtout depuis le tremblement de terre. http://www.mooslym.com/accueil/actualite/556-lislam-se-propager-en-haiti-pays-ou-le-christianisme-et-le-vaudou-regnent.html

Aucun commentaire: