POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 6 août 2012

Haïti-Météo : Ernesto s’éloigne, alerte jaune levée

P-au-P, 6 août 2012 [AlterPresse] --- Après le passage ce week-end de la tempête tropicale Ernesto à proximité du sud d’Haïti, le Centre national de météorologie (Cnm), le Secrétariat national de gestion des risques et désastres (Sngrd) et la Direction de la protection civile (Dpc) lèvent l’alerte de vigilance jaune en vigueur depuis le samedi 4 août, dans un bulletin rendu public ce lundi 6 août. En revanche, il est toujours demandé aux habitants des zones à risques de rester vigilants en cas d’orages et de coups de vents qui pourraient causer des éboulements, inondations ou des glissements de terrains. La tempête tropicale Ernesto laissant derrière elle des résidus convectifs et une masse d’air humide, le temps sera nuageux et venteux. Des pluies intermittentes et des orages isolés sont attendus partout dans le pays aujourd’hui lundi 6 août et demain mardi 7 août 2012 en Haïti, informe le Centre national de météorologie (Cnm). A la suite de la tempête, les températures seront supportables voire agréables durant la nuit, ajoute le Cnm. La cinquième dépression tropicale, devenue la tempête tropicale Ernesto le jeudi 2 août, n’a pas représenté un danger immédiat pour Haïti mais le Grand Sud a été sensible aux effets indirects du phénomène. A partir de samedi soir, les départements du Sud-Est, du Sud, de la Grande-Anse, des Nippes et de l’Ouest ont connu une dégradation de leurs conditions météorologiques. Ernesto a particulièrement causé des dégâts dans le département du Sud. Les vents forts ont provoqué des chutes d’arbres et des bananeraies ont été dévastés à Côteaux et Torbeck. Les pluies ont causé des crues dans la ravine du Sud (Cayes), la rivière de l’Acul (Chantal) et la rivière Grand-Passe (Roche à Bateau). Une source locale indique à AlterPresse que la mer était encore agitée sur la cote sud du pays dans la matinée de ce 6 aout. Le département du Sud-Est a lui aussi connu des vents forts dans la nuit de samedi à dimanche. Dans les autres départements, des vents modérés ont accompagné des pluies fines et intermittentes. La mer agitée, principal danger engendré par le passage de la tempête, a causé dimanche matin un naufrage à Anse-à-Galets (département de l’Ouest). Les cinq occupants de l’embarcation, une femme et quatre hommes, ont été secourus, selon les autorités. Après son passage en Jamaique, la tempête Ernesto atteint actuellement les côtes d’Amérique Centrale. Avec des vents de 85 km/heure et des bourrasques beaucoup plus puissantes, Ernesto se déplace vers l’ouest à une vitesse de 32 km/h. [cp kft gp apr 6/08/2012 10:20] http://www.alterpresse.org/spip.php?article13190

Aucun commentaire: