POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 8 août 2012

Haïti : L’athlète haïtien Samyr Lainé en finale du triple saut homme

P-au-P, 7 août 2012 [AlterPresse] --- L’athlète haïtien Samyr Lainé (né le 17 juillet 1984, de parents haitiens à New York) s’est qualifié, le 6 août 2012, aux Jeux Olympiques de Londres pour participer à la finale de triple saut homme, le jeudi 9 août prochain. « Nous sommes satisfaits de cette qualification et espérons que Samyr [Lainé] terminera parmi les 8 premiers », indique le secrétaire général du comité olympique haïtien (Coh), Alain Jean-Pierre, membre de la délégation à Londres, contacté par AlterPresse. « Déjà, il est dans la liste des 15 premiers mondiaux », ajoute-t-il. Samyr Lainé est le dernier athlète haïtien en lice, et l’espoir pour Haïti de décrocher une médaille pour cette saison. A cette épreuve, Samyr Lainé a terminé en sixième position du groupe A (sur 13) et dixième sur 26 au classement général avec une performance de 16.81 mètres. Son record personnel est de 17.39 mètres, réalisé en altitude à Bogotá (Colombie) le 24 juillet 2009 (avec un vent favorable de 1.3 m/s). Il a remporté la médaille d’or lors des championnats d’Amérique centrale et des Caraïbes d’athlétisme 2011 à Mayagüez (Porto Rico) en 17.09 m. La finale de triple saut homme aura lieu le 9 août 2012 à 19:20 locales, heure de Londres (14:20 en Haïti). Samyr Lainé aura pour rivaux Adams Lyukman (Russie), Claye Will (États-Unis d’Amérique), Compaore Benjamin (France), Copello Alexis (Cuba), Donato Fabrizio (Italie), Dong Bin (République populaire de Chine), Greco Daniele (Italie), Oke Tosin (Nigeria), Platnitski Dzmitry (Russie), Sands Leevan (Bahamas), Taylor Christian (États-Unis d’Amérique). Le triple saut est une discipline de l’athlétisme, consistant en trois sauts en longueur consécutifs. Elle est apparue aux Jeux Olympiques en 1986. A partir d’une course d’élan, l’athlète doit enchaîner trois (3) sauts en ne touchant le sol qu’avec un seul pied. « Le saut s’effectuera, de telle sorte que le concurrent retombe d’abord sur le pied avec lequel il a pris son appel, puis au second saut sur l’autre pied, à partir duquel le troisième saut sera fait », souligne l’article 186 de l’association internationale des fédérations d’athlétisme (International association of athletics federations / Iaaf). [cp kft rc apr 07/08/2012 11:15] http://www.alterpresse.org/spip.php?article13201

Aucun commentaire: