POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 28 avril 2012

DU MANQUE D'EDUCATION

Quand on observe le comportement de pas mal de gens, chez nous, en Haïti, on a tendance à dire qu'il s'agit d'un manque d'éducation. Je vous en cite quelques uns à titre démonstratifs :

1.- La désinvolture avec laquelle un conducteur baisse la vitre de sa voiture climatisée pour balancer un pot vide de « tampico » - jus de fruit vendu dans une petite bouteille en plastique recyclable-
2.- l'attitude de l'élève en uniforme qui jette en pleine rue le sachet d'eau qu'il vient juste de vider pour étancher sa soif,
3.- la marchande qui se baisse sans se soucier des regards pour vider sa vessie sur le trottoir,
4.- et enfin, la petite domestique "restavek" qui vient de créer son lot de fatras de plus sur la chaussée.
On est obligé de chercher et de trouver ce trait d'union qui soit si fort pour réunir des classes sociales si différentes à avoir un comportement aussi aberrant.
Je me pose la question, s’agit-il d’un problème d'éducation?
Ailleurs, chacun d'eux, sous d’autres latitudes, saura vite se comporter autrement, en tout cas, publiquement.
Quelque soit la couche dont il serait issu, aucun haïtien ne va se permettre cette liberté d'action dans les rues du pays de l'oncle Sam.
Serait ce pourquoi certains d'entre eux, frustrées de ne pas pouvoir donner libre court à leur spontanéité à patauger dans la malpropreté publique, négligent autant la propreté de leur logement?
Je voudrais particulièrement ici considérer le cas d'individus ayant bouclé leur cycle d'études au moins au niveau "high school".
Ils sont soumis à un environnement scolaire propre, tout est propre en dehors de chez eux.
Ils sont régulièrement à jour du point de vue technologique, les premiers à se procurer le dernier Iphone, l’Ipad et l’écran pal géant
Alors, ou se trouve notre problème? J'ai ma petite idée, mais je ne détiens pas le monopole de la vérité.
Et vous, continuez vous à croire qu'il s'agit de manque d'éducation?
Le débat est ouvert, faites valoir vos points de vue.
Carlie
sources: AFHES
http://www.afhes.org/



Aucun commentaire: