POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 6 avril 2012

AUJOURD'HUI 6 AVRIL

Haiti Recto Verso  vous souhaite une excellente journée. Aujourd’hui on est le 6 avril 2012.
On est aussi le vendredi saint. Le jour qui commémore la crucifixion du Christ. EN Haïti c’est un jour férié. Le jour de la bonne bouffe qui va me manquer énormément. Je n’aurai même pas l’occasion d’aller gratter chez des amis puisque je suis au boulot et je vais finir très tard.
Les gens se préparent aussi pour aller à l’église et écouter les sermons autour des sept dernières paroles du Christ. Vous les connaissez les derniers mots prononcés par Jésus Christ avant de rendre l’esprit ?
Voilà on vous les rappelle dans l’ordre et avec les références :
1.- " Éli, Éli, lema sabachtani ? ", c'est-à-dire : " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné Matthieu 27:46? "
2. " Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font ». Luc 23:34
3. " En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis. " Luc 23:43
4.- " Femme, voici ton fils. ", " Voici ta mère ». Jean 19:26-27
5.- " J'ai soif " : Jean 19:28
6.- " Tout est accompli " Jean 19:30.
7.- " Père, en tes mains je remets mon esprit. (Baddoch efkid ruel). Luc 23:46

Etant enfant, on appréciait les menus et on trouvait moins marrant d’aller à l’église. Ceci, d’autant plus que l’on était en vacances. Le temps assez venteux se prêtait bien à faire monter les cerfs-volants (CAP et GRANDOUS)…Nostalgie quand tu nous tiens !
Bref, hier soir en lisant les dépêches venant d’Haïti, j’ai appris que le président Martelly se trouvait aux USA pour une intervention au niveau de son coude. Le président Chavez du Venezuela se fait soigner à Cuba. René Préval lui aussi s’était fait soigner du cancer de prostate à Cuba. Toute la bourgeoisie haïtienne se fait soigner à l’étranger.
Même les accouchements se font en particulier aux USA. Les gens se disent qu’il faut au moins donner une chance à l’enfant. Comme si la nationalité haïtienne représentait une sorte de tare ou une déveine.
Ceci explique en grande partie le contenu des débats et surtout les crises entre les pouvoir s législatifs et exécutif chez nous, autour de ce problème de la double nationalité.
En fait, les gens qui sont dans l’administration publique n’ont jamais renoncé à leur nationalité mais leurs parents avaient fait le choix délibéré de se prémunir d’une nationalité plus utile et plus intéressante que la nationalité haïtienne.
Mais pour revenir sur la dépêche qui annonce le départ de Michel Martelly pour se faire soigner à l’extérieur je dois dire que plusieurs fois dans l’année, je reçois des dossiers médicaux avec des pathologies souvent traitables et curables qui pour leurs porteurs représentent de vrais arrêts de mort. Car eux, ils ne disposent pas de moyens pour aller à l’extérieur et se faire soigner.
Comme ceux qui sont dans les gouvernements ont ces moyens-là, la mise en place d’un système de soins adéquats et efficace ne représentent jamais une priorité ni pour les gouvernements des Duvalier, ni pour ceux qui ont eu naissance avec les coups d’Etat ni pour l’ère prévalo-aristidienne.
Ceci sert d’explication susceptible de justifier notre désir d’intervenir au sein de l’afhes dans le domaine de la sante…
En attendant joyeuses pâques à tous !
Restez avec nous !

Aucun commentaire: