POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 10 mars 2012

SPECTACLE POUR DUPES

Bonjour, amis lecteurs, amis blogueurs, amis passionnés de ce pays, mon Haiti Chérie!
Ce samedi, tôt ce matin, je me trouve assis dans un wagon d'un TGV coulissant comme l'anaconda geant sur ces rails d'acier grincheux et impassibles. Direction Paris, la ville lumiere. Il n'y aura certainement pas sur ma page facebook ce soir ni la Tour Eiffel, ni le Trocadero, ni le Louvre ni le quartier de la defense, bateaux-mouche, aucune image de ces lieux mythiques et sympathiques de cette megapole qui remplit les espaces et les instants de reves de plus de la moitie des habitants de la planète.
En fait, je ne vais pas en visite a Paris. Comme dirait Patricia, ma fille, je poursuis mon pelerinage en faveur du pays mort-ne et de ses habitants handicapés. Oui, je vais assister a une réunion de travail du Collectif Haiti de France qui celebre par des activites, ses vingt ans.
J'ai dormi tres peu hier soir. Je ne voulais surtout pas rater le train.
Pour le trajet, j'ai pris du papier et des crayons pour écrire. J'aime écrire au crayon. Je ressens une certaine facili
te, une connivence certaine entre le crayon et mon esprit. Il me manquait cependant l'essentiel: l'inspiration.
Souvent le comportement d'un ou de plusieurs voyageurs me suggèrent des thèmes de réflexion.
Ce matin j'ai donc essayer une fois de plus d'accéder au blog depuis mon blackberry.
Victoire! Je peux même publier des posts. Le réseau fonctionne bien depuis le train.
Le plus dur c'est d'accommoder mes doigts surdimentionnes sur les touches minuscules du clavier de mon blackberry. Après, il y a le dileme des fautes d'orthographe!
Bref. Je me suis dit que le voyage qui dure trois heures et vingt minutes resulterait raccouci, si je me peinais a ecrire. En plus, pour ceux qui s'interessent a Haiti il y a des sujets d'actualité a commenter. La liste ne serait pas exhaustive mais de contenu succulent:
1.- Dans une mise en scene hollywoodien, Michel Martelly, flanqué des ambassadeurs americain, Monsieur Kenneth Merten et de l'omnipresent ambassadeur francais, Monsieur Didier LEDRET, presente aux autorites religieuses ses passeports haitiens pour couper court aux enqueteurs du senat haitien qui lui prete une nationalite americaine.
2- Des rumeurs font etat de demande d'extradition a l'encontre de l'ex-pretre ancien president Jean Bertrand Aristide pour malversation de fonds, implication dans le traffic de stupefiants et comme commanditaire de certains crimes.
3.- l'exécution en pleine rue de Monsieur Joseph venel, ancien directeur de la Banque Centrale d'Haiti sous le regime de Jean Bertrand Aristide, dont le fils, ancien directeur de la compagnie de Telecommunications d'Haiti (TELECO) ayant plaidé coupable lors d'un jugement a Miami aurait promis de collaborer avec la justice. Celui-ci aurait d'une certaine manière impliqué Jean Bertrand Aristide et son administration dans une affaire d'abus de biens sociaux.
4.- La demission de certains membres de la commission d'enquete senatoriale sur la supposée nationalité étrangère du president Haitien Michel Martelly.
Comme citoyen du monde, resident en France, je ne suis pas insensible ni indifférent aux élections présidentielles francaises. Cette campagne que j'ai du mal a appréhender me fait penser au dileme que represente le choix d'un candidat par. Les electeurs non fanatiques ni rangés derrière un militantisme aveuglant.
Et la je pense a deux absents lies par un destin dramatique qui risque de causer beaucoup de tort a la France a l'Europe et au monde.
Le premier grand absent c'est bien entendu Monsieur DSK et le deuxieme est de facon renversante et surprenante Madame NAFISSATOU DIALO, la femme de chambre qui a tourné le destin de DSK en rendez-vous manqué avec l'histoire...
Le train roule depuis une heure et demie. Mes doigts s'engourdissent. Je me dirige vers le bar pour m'acheter a boire et surtout prendre des tikets de metro... Peut-etre a tout a l'heure.
JoNas

Aucun commentaire: