POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 16 février 2012

Haïti : le Secours catholique fait le point, deux ans après

Publié le jeudi 16 février 2012 à 06h00 «Plus de 4800 écoles se sont écroulées le jour du séisme.» Ph.Arch.
Le pays avait été totalement ravagé le 12 janvier 2010 par un séisme. Le Secours catholique, présent en Haïti depuis 1964, fera le point deux ans après, lors d'une conférence demain. Arlette Vaquette, bénévole de l'association, interviendra.

Vous faites partie du groupe Haïti au Secours catholique. Quel est son objectif ?
>> Nous nous réunissons, nous nous tenons informés de l'évolution de la situation sur place. Ce pays souffrait déjà d'une situation géographique qui l'expose aux cyclones et d'une extrême pauvreté. Des facteurs venus se superposer au séisme, qui ont ralenti les travaux.

Quelle a été l'action du Secours catholique en Haïti depuis le séisme ?
>> Juste après, il y a eu l'urgence : les soins, les distributions de tentes, l'alimentaire, le choléra... Aujourd'hui, nous tentons d'agir sur plusieurs thématiques : assurer la sécurité alimentaire, développer l'agriculture dans les campagnes où de nombreuses personnes ont migré suite à la catastrophe, reconstruire les 4 800 écoles qui se sont écroulées le jour du séisme. Nous voulons surtout participer à la reconstruction d'un foyer de formation professionnelle afin de tenter de sortir des enfants de l'esclavage. En effet, en Haïti, des familles très pauvres acceptent de « prêter » leurs enfants à des personnes aisées, pensant qu'elles les éduqueront. Ces enfants deviennent des esclaves. Ils seraient 300 000.

Deux ans après le séisme, les personnes sinistrées ont-elles été relogées ?
>> Les camps de fortune existent encore. 680 000 personnes vivent toujours sous la tente. De plus, le nouveau Président a voulu « déblayer » Port-au-Prince de ces camps. Il a expulsé des personnes qui y vivaient, leur promettant de les reloger, ce qui n'a pas été fait. On compte 67 000 victimes d'expulsion.

Quel est le budget du Secours catholique pour Haïti ?
>> Le Secours catholique France a reçu 15,5 millions d'euros pour Haïti. Ils sont dépensés au fur et à mesure des travaux, mais nous aurons encore besoin d'aide. La conférence de ce vendredi aura aussi pour but de récolter des fonds.
B.B.
Conférence « Haïti, 2 ans après », ce vendredi 17 février de 19 h 30 à 21 h, salle Saint-Paul rue Gallieni, Marcq-en-Baroeul.
http://www.nordeclair.fr/Actualite/2012/02/16/haiti-le-secours-catholique-fait-le-poin.shtml

Aucun commentaire: