POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 24 novembre 2011

La société civile haïtienne se penche sur l'efficacité de l'aide à Haiti par Gotson Pierre

Plusieurs entités dont la Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA), ont inauguré ce 23 novembre à Port-au-Prince un forum de deux jours autour de l'efficacité de l'aide accordée Haïti au lendemain du séisme dévastateur du 12 janvier 2010, rapporte l'agence en ligne AlterPresse. Plus d'une centaine de personnes de divers secteurs ont pris part à la première journée de cette rencontre afin de faire un bilan analytique du processus d'aide internationale à Haiti et produire des recommandations appropriées.
La rencontre est réalisée en prélude au quatrième forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide qui se tient du 29 novembre au 1er décembre à Bosan en Corée du Sud.
" On a toujours tendance à enfermer le pays dans la notion d'humanitaire alors qu'il est préférable que l'aide se déplace de l'humanitaire pour s'étendre beaucoup plus vers la structure ", explique l'économiste Camille Chalmers de la PAPDA.
Les organisateurs du forum relèvent que l'aide humanitaire octroyée à Haïti après le tremblement de terre ne répond pas au critère de développement.
Sur les 4,6 milliards de dollars américains promis à Haïti au cours de l'année dernière, seulement 43 % ont été effectivement versés jusqu'ici, soulignent-ils.
Le volume de l'aide est toujours marginal par rapport aux engagements pris devant les Nations-Unies le 31 mars par différents donateurs, signale Esther Schneider du Centre de Recherches, de Réflexion, de Formation et d'Action Sociale (CERFAS), co-organisateur du forum.
Pour sa part, Camille Chalmers dit craindre que la crise financière internationale ne serve de " prétexte " pour pousser les donateurs à réduire l'aide qu'ils accordent à Haïti.
Toutefois, le responsable de la PAPDA souligne que " l'essentiel c'est de voir si Haïti définit ses propres instances et ses propres modèles de développement ".
http://www.mediaterre.org/caraibes/actu,20111124040717.html

Aucun commentaire: