POUR VOS RECHERCHES

Google

mercredi 26 octobre 2011

Quand la CIRH fait son bilan

Haïti: Au cours d'une réunion tenue le vendredi 21 octobre, la Commission intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH) a dressé un bilan de ses 18 mois d'existence. Selon les responsables, si Haïti a pu connaitre quelques avancées dans la cadre de la reconstruction, c'est grâce à l'engagement et la contribution sans faille de nombreux partenaires nationaux et internationaux.

Un communiqué émanant de la dite institution relatant ses réalisation majeures indique que la création de la CIRH a contribué à maintenir l'intérêt de la communauté internationale au plus haut niveau, sur la reconstruction d'Haïti. Cela a favorisé un décaissement effectif des fonds promis par les bailleurs pour la reconstruction du pays.
Grâce aux processus rapides mis en place, dit le communiqué, la CIRH a approuvé des projets de reconstruction prioritaires, représentant un portefeuille de plus de 3 milliards de dollars. Ces approbations données par la CIRH sont une garantie de qualité, d'alignement avec les priorités nationales et de fort potentiel d'accélération de la reconstruction.
La CIRH a aussi permis le financement direct de 15 projets prioritaires du Gouvernement, via le Fonds pour la Reconstruction d'Haïti (FRH), pour un engagement total de 267 millions de dollars.
Au coeur du défi posé par la reconstruction d'Haïti, la CIRH a approuvé un projet de retour aux quartiers de grande envergure, le projet 16/6, qui devrait permettre de relocaliser 30,000 personnes déplacées dans leurs quartiers. A travers les projets qu'elle a approuvés, la CIRH contribuera à la création de 500,000 emplois sur plusieurs années, et presque 90,000 emplois durables, dont 60,000 sont anticipés dans le cadre de la construction d'un nouveau parc industriel, qui constituera la plus grande initiative privé en Haïti.
La CIRH a apporté sa contribution à l'enlèvement de plus de 40% de débris des rues d'Haïti, a travers d'un bon nombre de projets approuvés. Par ailleurs les projets approuvés dans le secteur de la Santé ont permis de lancer la construction de 27 centres de santé et 14 hôpitaux, dont l'hôpital de pointe de Mirebalais, dont l'ouverture est prévue en 2013. Enfin, nous avons su ouvrir la voie à un mode de partenariat innovant avec le Gouvernement haïtien, assurant la relance d'un leadership affaibli suite au séisme.
« Notre tâche n'a pas été des plus faciles : appuyer la coordination des efforts de reconstruction d'Haïti dans le sillage du séisme dévastateur du 12 janvier 2010. Avec des moyens très limités face à l'ampleur des besoins, nous avons dû affronter le poids de la frustration générale, naturelle dans un processus de reconstruction aussi complexe que celui-ci. Nous avons dû, à nombreuses reprises, faire preuve de créativité et de persistance pour trouver des solutions adaptées, qui ont permis à la CIRH de devenir un réel espace de cohérence et d'accélération de la reconstruction malgré les nombreux défis », lit-on encore dans ce document.
« Nous tenons à réaffirmer notre gratitude pour l'engagement sans faille tout au long des 18 mois d'activité de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti (CIRH), de tous nos partenaires : en premier lieu, le gouvernement haïtien, les membres de la communauté internationale, la société civile et tous les partenaires de la reconstruction qui nous ont accompagnés sans relâche », conclut le communiqué.

Aucun commentaire: