POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 5 septembre 2011

HAITI – Manque d’information et de moyens pour garantir une assistance sanitaire adéquate aux femmes

Port-au-Prince (Agence Fides) – Un an et demi après le terrible séisme qui a ravagé Haïti, les femmes et les jeunes filles de l’île se trouvent encore fortement exposées aux morts maternelles infantiles du fait du manque d’accès aux services sanitaires adéquats et nécessaires. Selon un rapport de l’Human Rights Watch (HRW), les informations de base concernant le lieu où pouvoir recevoir une assistance sanitaire gratuite manquent encore. 
Certaines personnes ne disposent pas même d’un dollar pour payer le transport jusqu’à l’hôpital alors que d’autres craignent de laisser sans surveillance leur champs pour se soigner. Le Rapport « Nobody Remembers Us: Failure to Protect Women’s and Girls’ Right to Health and Security in Post-Earthquake Haïti » met en évidence la grave précarité qui caractérise les femmes du pays à cause du manque d’accès aux soins gynécologiques et maternels provoqué par la catastrophe. De nombreuses femmes accouchent à même le sol, dans la boue, alors que d’autres sont contraintes à se prostituer contre de la nourriture. 
Malgré l’action des organisations humanitaires, les femmes qui n’ont pas bénéficié d’aucune assistance à cause du manque d’information, de moyens de transport précaires et du coût insurmontable des services payants, sont encore très nombreuses. Après le séisme, le risque de viol pour les femmes a fortement augmenté. 
Le problème est encore plus grave dans les camps de réfugiés où on enregistre une forte incidence de violence sexuelle. Selon le rapport de l’HRW, le gouvernement devrait faire davantage pour protéger les femmes de tant de violence et garantir qu’elles reçoivent les informations ad hoc. (AP) (Agence Fides 02/09/2011)
http://www.chretiente.info/201109051514/haiti-manque-d%E2%80%99information-et-de-moyens-pour-garantir-une-assistance-sanitaire-adequate-aux-femmes/

Aucun commentaire: