POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 4 août 2011

Tempête Emily : les pluies tropicales menacent les réfugiés d'Haïti

La tempête tropicale Emily a perdu en intensité dans la journée de mercredi mais pourrait néanmoins faire de nombreux dégâts en Haïti, en raison de très fortes pluies et des vents soufflant désormais à plus de 85 km/h. Emily, qui a fait un mort en Martinique, était ce jeudi à 5 heures (heure de Paris) à 75 kilomètres au sud-est de la pointe sud de la République dominicaine, non loin de la frontière avec Haïti, selon le centre national des ouragans des États-Unis (NHC).

En République dominicaine, 1647 personnes menacées par des inondations ont été évacuées de leurs domicile. « 642 ont trouvé refuge dans des bâtiments officels et 1.005 dans de la famille ou chez des amis», a indiqué le Centre des opérations d'urgence.
600 000 réfugiés dans les camps
Les rafales et pluies tropicales devraient passer jeudi matin au-dessus d'Haïti, où quelque 600 000 personnes sont toujours réfugiées dans des camps installés après le tremblement de terre de janvier 2010. «Par temps de pluie normal, nous ne pouvons pas rester ici parce que l'eau s'infiltre entre les tentes. Ils parlent maintenant d'une tempête avec beaucoup de vent et de pluie. Je ne sais vraiment pas quoi faire», explique à Reuters Wideline Azemar, 42 ans, réfugiée avec ses quatre enfants dans un camp de Port-au-Prince.
En Haïti, les autorités se préparent donc à évacuer des dizaines de milliers de personnes particulièrement exposées. Le centre des opérations d'urgence national a dit se tenir prêt à venir en aide, le cas échéant, à environ 300 000 personnes, et plus de 1 200 abris ont été rendus disponibles pour accueillir les déplacés de préférence «dans les lieux qui n'ont pas été touchés par le tremblement de terre », a précisé la Protection civile haïtienne.

Un mort en Martinique
Après avoir été balayée par la tempête, la Martinique n'est plus en danger ce jeudi. Un homme de 62 ans y est mort mardi, électrocuté à son domicile inondé de Fort-de-France. Les secours ont découvert l'homme gisant dans l'eau, une rallonge électrique à la main, à son domicile du quartier populaire Volga à Fort-de-France, qui est sous l'eau.
http://www.leparisien.fr/societe/tempete-emily-les-pluies-tropicales-menacent-les-refugies-d-haiti-02-08-2011-1552776.php

Aucun commentaire: