POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 28 juillet 2011

Dialogue national, L’Eglise Catholique veut donner le ton

Quand tout va à la dérive (les valeurs morales, le respect de l’autre), le seul point de repère reste la religion. Catholicisme, Hindouisme, Vodou, Protestantisme, Judaïsme, Islamisme. Le nom importe peu. Il suffit qu’on ait un point d’ancrage.
Monseigneur Pierre André Dumas
Quand tout va à la dérive (les valeurs morales, le respect de l’autre), le seul point de repère reste la religion. Catholicisme, Hindouisme, Vodou, Protestantisme, Judaïsme, Islamisme. Le nom importe peu. Il suffit qu’on ait un point d’ancrage.

C’est en ce sens que la Conférence Episcopale de l’Eglise Catholique projette d’organiser prochainement un dialogue national, c’est en tout cas ce qu’a annoncé l’évêque de l’Anse-a-Veau / Miragoâne, Monseigneur Pierre André Dumas. Une rencontre doit avoir lieu au cours de la 3ème semaine du mois de septembre pour pouvoir communiquer le rapport de travail faisant état du projet de dialogue national.

”Il y a urgence actuellement. Tous les haïtiens doivent s’asseoir ensemble, autour d’une même table afin de définir la route à parcourir”, exhorte le prélat. Mais avant, nous devons nous préparer les esprits en conséquence. Bannir les préjugés et les a priori, a-t-il conclu.

Le haut dignitaire catholique pense que certaines situations ne peuvent plus attendre. Les problèmes de santé, du logement, des grandes décisions d’Etat à adopter, de la réouverture des classes, en septembre. ”Nous sommes dans une situation de blocage” selon Pierre André Dumas. ‘Il faut prendre le chemin du dialogue et vider les contentieux’.

L’évêque de Miragoâne annonce pour septembre la remise du rapport de travail de la conférence épiscopale clarifiant la vision de l’Eglise par rapport au dialogue National. Ce document, dit son Excellence Dumas, est un pacte social et national, un pacte de gouvernabilité. Monseigneur Dumas invite, par ailleurs, tous les secteurs de la vie nationale (société civile, classe politique, …) à rejoindre la Conférence Episcopale dans cette initiative.

Aucun commentaire: