POUR VOS RECHERCHES

Google

jeudi 28 juillet 2011

Bernard Gousse ira jusqu'au bout du processus

Le Premier Ministre désigné, Bernard Gousse, dément les rumeurs faisant état de son désistement. Confirmant qu'il maintient sa candidature à la Primature, M. Gousse soutient qu'un retrait équivaudrait à trahir la confiance du chef d'Etat et de la population. Il rappelle que le président Martelly lui a réitéré sa confiance à maintes reprises et que plusieurs secteurs de la vie nationale lui ont exprimé leur appui. Je ne veux pas escamoter le processus constitutionnel, dit-il estimant que les sénateurs doivent assumer leur décision par devant la nation.
L'ex-ministre de la justice confronté à une opposition farouche des 16 sénateurs majoritaires entend poursuivre les négociations jusqu'à la séance de ratification. Interrogé sur les chances de gagner certains sénateurs pétitionnaires à sa cause, M. Gousse n'a pas voulu se prononcer sur la poursuite des négociations.
Entre temps plusieurs sénateurs du groupe majoritaires annoncent qu'ils rejetteront le choix de M. Gousse. Le sénateur Evalière Beauplan déplore le refus du chef d'Etat de designer un nouveau Premier Ministre comme réclamé par le bloc majoritaire. Il nie toute responsabilité du groupe des 16 dans le blocage de la situation.
Le sénateur Beauplan fait remarquer qu'il faudrait de préférence considérer la Présidence comme l'élément de blocage puisqu'on refuse de designer une autre personnalité. Admettant qu'il s'agit d'une seconde personnalité désigné par le chef d'Etat, le sénateur Beauplan rappelle que le choix de M. Rouzier avait été rejeté par la chambre des députés.
LLM / radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=19338

Aucun commentaire: