POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 24 mai 2011

Haïti-Politique : Le parlement attend les pièces du premier ministre désigné

P-au-P., 23 mai 2011 [AlterPresse]--- Le parlement haïtien est officiellement convoqué en assemblée extraordinaire afin de se pencher sur le dossier de l’économiste et entrepreneur Daniel Gérard Rouzier, désigné premier ministre par le président Michel Martelly, apprend AlterPresse de source parlementaire.
« Le président Michel Joseph Martelly vient de convoquer la 49e législature, en vacance, en Assemblée extraordinaire en vue de la séance de ratification du premier ministre désigné, Daniel Gérard Rouzier », indique à AlterPresse le président du Sénat Jean Rodolph Joazile (Inite/Unité – Nord-est).
L’Assemblée extraordinaire, ajoute Joazile qui ne donne aucune date, se tiendra au cours de cette semaine, car, signale-t-il, « il y a urgence. »
Le parlementaire informe que le Bureau du Sénat a adressé ce lundi une lettre responsive au président Martelly, listant les pièces que le Premier ministre désigné doit déposer au Bureau du Sénat avant d’entrer dans le processus de ratification.
Une commission sera formée au Sénat et une autre à la Chambre basse respectivement pour vérifier et analyser les pièces du premier ministre désigné, précise Joazile.
Le sénateur rappelle que le Bureau du Sénat avait reçu officiellement, vendredi dernier, de la part du président Martelly, une lettre de désignation de Daniel Gérard Rouzier au poste de Premier ministre.
Par ailleurs, le président du Sénat indique que, vue la situation dégradante actuelle du pays, les parlementaires vont considérer d’abord le programme de « développement », susceptible de sortir le pays dans l’impasse difficile où il se trouve.
« Ce n’est pas la personne en question qui nous intéresse, mais, comme le président de la Chambre des députés et moi l’avions dit au président Martelly lors de nos rencontres la semaine écoulée, il nous faut un Premier ministre qui est capable de maintenir l’équilibre au sein de la société et qui inspire confiance à tout le monde afin de faciliter une sortie de crise. »
Pour sa part, Marie Jossie Etienne, 2e secrétaire au Bureau de la Chambre basse, se garde de tout commentaire sur le profil du premier ministre désigné en attendant que l’assemblée des députés puisse de prononcer.
« Je ne peux rien vous dire à propos de ce monsieur. D’ailleurs, je ne le connais. J’attends qu’il vienne déposer ses pièces au Bureau de la Chambre basse aux fins d’analyse », indique la députée de Plaine du Nord/Milot (Nord) à AlterPresse.
Jean Rodolph Joazile et Marie Jossie Etienne s’accordent sur le fait que « le Premier ministre désigné Daniel Gérard Rouzier doit entreprendre des démarches auprès des parlementaires afin de s’assurer de gagner une majorité pour sa ratification.
« Il n’y a aucun parti politique qui détient la majorité au parlement aujourd’hui. Donc, Daniel Gérard Rouzier doit absolument entreprendre des démarches auprès des blocs parlementaires et les convaincre s’il veut gagner leur confiance. Sinon … », insistent le sénateur Jean Rodolph Joazile et la députée Marie Jossie Etienne.
Au cas où Daniel Gérard Rouzier aurait reçu l’aval des deux Chambres du parlement distinctement, il devrait franchir une autre étape : ratification de sa politique générale suivant le même processus, après avoir formé, conjointement avec le chef de l’Etat, son cabinet ministériel. [sfd gp apr 23/05/2011 17 :00]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article11074

Aucun commentaire: