POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 21 janvier 2011

L'opposant haïtien Martelly menace de mobiliser ses partisans

PORT-AU-PRINCE (Reuters) - Michel Martelly, candidat à la présidence d'Haïti, a prévenu vendredi qu'il enverrait ses partisans dans les rues si le conseil provisoire électoral ne le réintègre pas dans la course, ainsi que le demandent les Nations unies et l'Organisation des Etats américains (OEA).
D'après les résultats préliminaires du premier tour, le 28 novembre dernier, remporté par Mirlande Manigat, Michel Martelly a été écarté de la course pour moins de 7.000 voix au profit de Jude Célestin, candidat soutenu par le président sortant, René Préval.
Mais une commission d'experts de l'OEA, invoquant des "irrégularités" dans ces résultats préliminaires, a demandé aux autorités haïtiennes de corriger ces scores et de retenir pour le second tour Mirlande Manigat et Michel Martelly.
L'Onu, les Etats-Unis et l'Europe ont endossé ces conclusions. "Si le conseil provisoire électoral prend une autre décision, Haïti pourrait bien être confronté à une crise constitutionnelle, avec le risque de désordres considérables et d'insécurité", prévenait jeudi devant le Conseil de sécurité des Nations unies le chef de la mission de l'Onu en Haïti, Alain Le Roy.
Michel Martelly, dont les partisans ont déjà manifesté violemment après la publication des résultats préliminaires, le 7 décembre, a déclaré vendredi que sa présence au second tour n'était pas négociable.
"Nous disons que le conseil électoral doit appliquer les recommandations des experts (de l'OEA). Nous sommes prêts à nous battre jusqu'au bout", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Port-au-Prince. "Si elles ne le sont pas, la population est prête à descendre dans les rues et nous les accompagnerons pour défendre leurs voix."
Le conseil électoral pourrait proclamer les résultats définitifs du premier tour à la fin du mois. Des représentants de l'Onu espèrent que le second tour pourra avoir lieu à la mi-février.
Joseph Guyler Delva; Henri-Pierre André pour le service français
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110121.REU9981/l-opposant-haitien-martelly-menace-de-mobiliser-ses-partisans.html

Aucun commentaire: