POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 1 janvier 2011

Hillary Clinton réitère le "ferme soutien" de Washington à Haïti à l’occasion du 207e anniversaire de son indépendance

Alors que le chef de la diplomatie américaine salue l’extraordinaire résilience du peuple haïtien, le Président René Préval doit commémorer samedi aux Gonaïves la geste de 1804 avec, au bout de son mandat, une accumulation de catastrophes naturelles, sanitaires et politiques vendredi 31 décembre 2010, Radio Kiskeya
La Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a renouvelé vendredi le "ferme" soutien de son pays à Haïti et a fait l’éloge de la force et de la volonté du pays de surmonter les adversités, dans un message de solidarité adressé au peuple haïtien à l’occasion du 207e anniversaire samedi de l’indépendance nationale.
"En dépit de tout ce que Haïti a affronté, les haïtiens ont démontré une inébranlable force, volonté et passion pour aller de l’avant et construire une nation plus prospère", dit Mme Clinton qui, au nom du Président Barack Obama, a félicité Haïti pour la commémoration de son indépendance proclamée le 1er janvier 1804.
"Le peuple et le gouvernement des Etats-Unis apportent leur ferme soutien au peuple d’Haïti et nous avons pris l’engagement d’aider à assurer que ce soit sa voix qui détermine le chemin de l’avenir pour sa nation et son gouvernement", écrit le chef de la diplomatie américaine dans un communiqué rendu public à Washington.
Ces déclarations interviennent au moment où Haïti fait face à une nouvelle crise politique provoquée par les présidentielles et législatives controversées du 28 novembre dont les résultats préliminaires avaient débouché, début décembre, sur des violences meurtrières.
Hillary Clinton souligne que comme Haïti avait su briser les chaînes de l’esclavage et s’était libérée de la colonisation française pour devenir indépendante, le pays démontre aujourd’hui les mêmes valeurs illustrées par la réponse au séisme dévastateur du 12 janvier.
Tout de suite après la catastrophe ayant emporté entre 250.000 et 300.000 personnes, les haïtiens ainsi que des volontaires de 140 pays, signale la Secrétaire d’Etat, s’étaient unis "de la nuit jusqu’au matin" pour sauver des rescapés prisonniers des décombres et leur fournir les premiers soins nécessaires.
"C’était un témoignage de premier ordre de notre humanité commune dans les jours ayant suivi le tremblement de terre. Et je l’ai vu croître au cours de l’année pendant que les pays de toutes les régions du monde continuent à aider Haïti dans sa reconstruction", a poursuivi la patronne du Département d’Etat.
Enfin, Mme Clinton a souhaité une heureuse année 2011 aux haïtiens en réitérant la volonté des Etats-Unis de continuer à "approfondir l’alliance et l’amitié entre nos nations en vue d’un futur plus brillant pour nos peuples".
A un mois près de la fin de son mandat, le 7 février, le Président René Préval devait participer samedi à la traditionnelle fête de l’indépendance aux Gonaïves (Artibonite, nord).
Le génial stratège Toussaint Louverture, fut le précurseur de l’unique révolution anti-esclavagiste et anti-colonialiste de l’histoire universelle qu’accomplit Haïti contre la France de Napoléon Bonaparte, le 1er janvier 1804, sous le leadership des pères fondateurs de la nation, Jean-Jacques Dessalines, Henri Christophe et Alexandre Pétion. spp/Radio Kiskeya
http://www.radiokiskeya.com/spip.php?article7377

Aucun commentaire: