POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 21 août 2010

Sarodj Bertin, notre unique candidate

Haïti: Sarodj Bertin, 24 ans, fille de Jean Bertin (candidat évincé de la course électorale ce vendredi) et de Mireille Durocher (avocate assassinée en 1995) portera les couleurs d'Haïti et tâchera de décrocher la couronne ce lundi 22 août, lors de la finale du concours Miss Univers. A trois jours de la finale, Sarodj est classée parmi les 15 finalistes et de nombreux sites spécialisés la classe parmi les 5 prétendantes les mieux placées pour remporter le titre du prestigieux concours organisé par le milliardaire Donald Trump.
La cérémonie, qui sera retransmise à partir de 11 heures du soir (heure d'Haïti) par toutes les télévisions du monde, se déroulera à Las Vegas. Sarodj aura à faire face à 82 autres concurrentes. Haïti n'a pas participé à cette compétition mondiale depuis 1989, soit depuis 21 ans.
Placée parmi les favorites par les organisateurs qui la suivent depuis des semaines - le concours est un long processus - Sarodj a de fortes chances de remporter la couronne.
Belle à damner tous les saints de la terre, cette avocate en devenir qui vit en République Dominicaine est une habituée des podiums et concours depuis des années et a remporté diverses compétitions depuis son plus jeune âge.
Belle tête et beau corps, la fille de Mireille Durocher s'illustre aussi par son caractère. Elle a refusé, par exemple, de poser torse nu pour un artiste de renom dans le cadre du concours. L'artiste allait se servir de son corps pour en faire un tableau.
En fait, Sarodj est une oeuvre d'art vivante, disent ceux qui l'ont approchée.
Au fur et à mesure que les médias internationaux ont donné écho de sa présence et de son éclat parmi les autres postulantes du concours Miss Univers 2010, ses cotes d'amour et de popularité ont augmenté dans le public haïtien, particulièrement sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter où ses fans s'affichent et lui prêtent un destin assuré : la couronne de Miss Univers.
Ce serait une revanche pour Haïti en cette année 2010 et surtout une occasion d'effacer avec grâce les accrocs enregistrés lors de sa désignation comme Miss Haïti Univers.
En effet, sa sélection s'était déroulée dans des conditions assez particulières.
Sarodj, rentrée en Haïti avec les organisateurs, et accompagné de son père qui servait aussi de traducteur aux 18 autres postulantes haïtiennes, avait facilement accompli les épreuves d'un concours organisé en quelques heures sur deux jours
Dans une interview accordée à un journaliste à l'issue de ce premier sacre sur la route du titre de Miss Univers, Sarodj avait affirmé vouloir profiter de son futur titre pour aider son pays Haïti.
"C'est le meilleur moment pour montrer au monde que derrière la souffrance et la pauvreté, nous pouvons aussi avoir de jolies choses comme la beauté", avait-t-elle déclaré.
En ces temps de campagne électorale, Sarodj Bertin est une candidate pleine de charme. Bonne chance pour lundi, Miss Haïti !
Frantz Duval
duval@lenouvelliste.com
http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=82741&PubDate=2010-08-20

Aucun commentaire: