POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 28 janvier 2013

Haïti-43 e Forum Économique Mondial : Lamothe à Davos

Entretemps, Martelly à Santiago - Les voyages recommencent de plus belle, malgré les critiques dimanche 27 janvier 2013 P-au-P, 27 janv. 2013[AlterPresse] --- Le 43 e Forum économique mondial a débuté le vendredi 25 janvier 2013 à Davos (Suisse), avec la participation du premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, apprend AlterPresse. Arrivé sur place le jeudi 24 janvier, Lamothe a pris part à la réunion annuelle de ce forum de deux jours (les 25 et 26 janvier) autour du thème : « Résilience dynamique ». En son absence en Haïti, l’intérim est assuré par la ministre de l’économie et des finances, Marie Carmelle Jean-Marie. De son coté, le président de la République d’Haïti, Michel Joseph Martelly est arrivé le 25 janvier au chili où il participe au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats latino-américains et caribéens (Celac), qui se déroule les 27 et 28 janvier. Martelly a laissé le pays le mardi 22 janvier 2013, pour subir un contrôle médical « complet » en Floride (Etats-Unis), avant de prendre la direction du Chili. Le gouvernement recommence de plus belle, en ce début de l’année 2013, les déplacements à l’étranger qui lui ont valu d’être sévèrement critiqué, l’année dernière, par divers secteurs du pays mettant en avant les dépenses exorbitantes et irrationnelles du pouvoir. Lors du forum, le premier ministre haïtien devait intervenir à l’une des sessions de intitulées : « Construisons des économies résilientes » au cours d’une réunion avec plusieurs chefs d’État et de gouvernement. Il devait prendre part également à une session additionnelle sur le thème : « Une nouvelle vision pour l’agriculture : Accélérons son impact », dédiée à la sécurité alimentaire, secteur prioritaire du gouvernement haïtien, pour lequel les perspectives demeurent très sombres. Lamothe devait aussi diriger une session spéciale sur Haïti, planifiée par les organisateurs du Forum en vue de présenter aux principaux chefs d’entreprises réunis à Davos les atouts d’Haïti. Cet atelier de travail vise à favoriser l’investissement direct étranger et à capitaliser sur des cas de succès obtenus dans le pays pouvant stimuler les investisseurs à venir s’y installer. Des entretiens, entre autres, avec les directeurs exécutifs de Coca Cola, Western Union, Petrobras, SalesForce, Hôtels Marriott et Heineken ont été annoncés, en vue de discuter des opportunités d’investissement en Haïti.[emb kft gp apr 27/01/2013 13 : 00] http://www.alterpresse.org/spip.php?article14001

Aucun commentaire: