POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 24 août 2012

Six boursiers haïtiens en route pour la Chine

Le Nouvelliste | Publié le : jeudi 23 août 2012 Amos Cincir mcincir@lenouvelliste.com Ils sont au nombre de six, les boursiers haïtiens qui devraient se rendre le 31 août en cours en République populaire de Chine pour cinq années d'études. Ils partiront avec la motivation de revenir avec des outils efficaces leur permettant de participer activement à la reconstruction d'Haïti. Ces bourses s'inscrivent dans le cadre des relations entre les deux Républiques depuis 15 ans. Fanorah Duval, Vicnie Léandre, Jean Stéphane, Pierre Roolmich, Ludwig Elie et Etienne Wilson, sont les noms des six jeunes qui bénéficient de bourses d'études du gouvernement de la République populaire de Chine pour la période allant de 2012 à 2017. La cérémonie officielle de départ pour la Chine s'est déroulée à la résidence du représentant chinois à Port-au-Prince, Wang Shuping, en présence de son assistant, Ling Junmin, des autorités haïtiennes et des parents. Ces étudiants qui quitteront le pays à la fin du mois d’août entameront leurs études universitaires, selon leur choix, dans différents domaines. Ils vont parcourir une distance de 10 000 km pour atteindre l'Empire du milieu sans possibilité de faire le chemin inverse pendant quelque temps. Ces 6 boursiers, 2 filles et 4 garçons, auront à acquérir des connaissances notamment en médecine, en économie et en génie électronique dans différentes universités de la Chine continentale, notamment l’Université de technologie de Hefei, l’Université d’Economie et des Finances de Shanghai, la Fujian Medical University et l’Université maritime de Dalian. Ils avaient la possibilité de s’inscrire directement à partir du bureau de développement communal de Chine au morne Calvaire à Pétion-Ville ou au ministère des Affaires étrangères à Musseau (Delmas 60). Selon une note du bureau commercial et de l’Association des amis haïtiano-chinois (ACHA), cela rentre dans le cadre du support de la République populaire de Chine à l’éducation haïtienne. « Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous présenter les noms et les photos de ces 6 bénéficiaires qui devront quitter le pays en direction de la Chine dans quelques jours », lit-on dans la note. Etudier en République populaire de Chine, pour certains de ces boursiers, c'est s'intégrer dans une culture très différente de celle d'Haïti, avec pour objectif de revenir mettre leurs connaissances au service de leur patrie. « Notre ultime objectif est de retourner au bercail, une fois nos études terminées, en vue de mettre nos savoirs au service de notre pays. » Plus de 300 jeunes Haïtiens étaient inscrits au programme de bourses du gouvernement chinois. Six d'entre eux ont été sélectionnés. Les critères de sélection étaient basés notamment sur la compétence des postulants, leur connaissance de l'anglais, du français, des connaissances générales et des mathématiques. Ainsi, il convient de faire remarquer que le gouvernement chinois a commencé à allouer des bourses aux étudiants haïtiens depuis 1997. En 15 ans, plus d'une cinquantaine de cadres haïtiens ont été formés en République populaire de Chine, et ce, dans différentes disciplines. http://lenouvelliste.com/article4.php?newsid=108363

Aucun commentaire: