POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 30 avril 2012

Le président Martelly de retour en Haïti

AFP Publié le 30/04/2012 à 16:29 Le président haïtien Michel Martelly est retourné aujourd'hui en Haïti, après avoir été soigné pendant deux semaines aux États-Unis pour une embolie pulmonaire, selon les images de la télévision nationale.

Le chef de l'Etat haïtien est arrivé à bord d'un vol commercial en début de matinée à l'aéroport international de la capitale haïtienne, accompagné de la première dame d'Haïti Sofia Martelly, d'après les images diffusées en direct par la télévision nationale d'Haïti. Michel Martelly en costume sombre et cravate rouge a été accueilli par des membres du gouvernement démissionnaire et des parlementaires avant de présenter ses remerciements à ses proches, à ses médecins et à la population.
"Comme vous pouvez le constater je suis revenu en bonne santé, prêt à reprendre le travail pour changer les conditions de vie de la population qui avait voté pour moi en mars 2011", a-t-il déclaré. Devant l'aéroport, des dizaines de partisans du président étaient réunis pour lui souhaiter "un bon retour" (Bon retou prezidan, en créole) comme cela était écrit sur une banderole.
Michel Martelly, qui est arrivé au pouvoir en mai 2011, a dû faire face depuis son investiture à une série de crises politiques avec le parlement. Il attend actuellement la confirmation de la nomination d'un nouveau premier ministre après la démission d'un gouvernement qui n'a duré que quatre mois. "Je lance un appel aux autres pouvoirs de l'État en vue de travailler ensemble pour faire face aux nombreux défis qui nous attendent", a lancé Michel Martelly, qui a également fait appel à la communauté internationale pour aider Haïti à renforcer ses institutions. "Nous n'avons pas suffisamment de ressources et de moyens économiques pour combattre la corruption et établir un Etat de droit", a encore déclaré Michel Martelly.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/04/30/97001-20120430FILWWW00499-le-president-martelly-de-retour-en-haiti.php

Aucun commentaire: