POUR VOS RECHERCHES

Google

mardi 28 février 2012

Haïti-Séisme : Campagne de sensibilisation dans les écoles et églises pour parer à toute éventualité au Cap-Haïtien

mardi 28 février 2012 Correspondance Wedlyne Jacques
Cap-Haïtien, 28 févr. 2012 [AlterPresse] --- La coordination de la direction de la protection civile du Nord d’Haiti (Dpc/Nord), entame une vaste campagne de sensibilisation dans le cadre de la gestion des risques et désastres, notamment sur les dangers associés au tremblement de terre et au tsunami, apprend l’agence en ligne AlterPresse.
Il s’agit d’une campagne-pilote de sensibilisation, lancée en janvier 2012 autour des comportements à adopter en cas de catastrophe naturelle, particulièrement au Cap-Haïtien (deuxième ville du pays à 248 km au nord de la capitale) où la vulnérabilité sismique est sans cesse rappelée à l’attention des habitantes et habitants.
La campagne vise à atteindre plus d’une quinzaine d’écoles et d’églises, y compris les péristyles vodous (les temples vodous) départementaux.
Ces institutions sont ciblées pour leur capacité à réunir un grand nombre de personnes en même temps, indique la Dpc.Nord.
Les églises sont aussi retenues en raison de l’explication mystico-religieuse qu’elles véhiculent en rapport aux tremblements de terre, selon laquelle les mouvements sismiques et autres phénomènes naturels seraient des châtiments divins.
Jusqu’ici, la campagne a déjà touché plus de 3 mille adeptes chrétiens de différentes églises et confessions dont les églises baptistes, adventistes et pentecôtistes.
L’accent est mis sur la préparation des kits d’urgence et les exercices de simulation d’évacuation.
Les dirigeants de ces églises sont invités à créer des sorties de secours pour faciliter l’évacuation en cas de séisme et de tsunami, risques auxquels la ville du Cap-Haïtien est la plus exposée, explique le responsable de communication à la direction départementale Nord de la protection civile, Bernardin Francisque.
Évoquant sa satisfaction pour l’accueil et l’intérêt des membres des différentes églises, touchées dans la campagne de sensibilisation, la direction départementale Nord de la protection civile forme le vœu d’un meilleur soutien financier, approprié à la poursuite de la campagne de sensibilisation sur les risques sismiques auprès des écoles et des églises.
Des établissements scolaires au Cap-Haïtien ont commencé à prendre des dispositions pour installer des issues de secours en guise de prévention, constate AlterPresse.
L‘un des objectifs de la campagne de sensibilisation de la direction departementale de la protection civile, auprès des écoles et églises, consiste à susciter de meilleurs comportements chez la population, dont une grande partie semble éprouver du malaise et gagner par la panique à l’annonce renouvelée de l’éventualité, à des dates non déterminées, de tremblement de terre et de tsunami dans le Nord d’Haïti. [wj kft rc apr 28/02/2012 0:27]
http://www.alterpresse.org/spip.php?article12434

Aucun commentaire: