POUR VOS RECHERCHES

Google

vendredi 3 février 2012

AINSI VA LE MONDE CE 3 FEVRIER 2012

Nouvelle flambée de violences en Egypte, deux morts

Deux manifestants sont morts asphyxiés vendredi au Caire, alors que le pays est secoué par de nouvelles violences à la suite du match de football meurtrier de Port Saïd.
Deux manifestants sont morts vendredi au Caire, asphyxiés par des gaz lacrymogènes, ont indiqué des sources médicales alors qu'une nouvelle flambée de violences traverse l'Egypte après le drame du match de football meurtrier à Port-Saïd.
Ces deux victimes ont été transportées à l'hôpital inconscientes après s'être jointes aux manifestants dans la capitale, près du ministère de l'Intérieur, où la police anti-émeutes tirait des gaz lacrymogènes et les protestataires ripostaient par des jets de pierres.
Les affrontements ont repris vendredi en Egypte entre policiers et manifestants réclamant le départ du pouvoir militaire, dans une nouvelle flambée de violences après le drame du match de football meurtrier à Port-Saïd.
Deux touristes enlevés
Dans un incident isolé, des bédouins ont enlevé deux touristes américaines et leur guide égyptien après avoir arrêté leur bus sur la route du monastère de Sainte-Catherine, dans le sud de la péninsule du Sinaï, selon des responsables de la sécurité. Les ravisseurs réclament la libération de proches emprisonnés…
Lire la suite ici : http://www.liberation.fr/monde/01012387757-nouvelle-flambee-de-violences-en-egypte-deux-morts

Douch, bourreau khmer rouge
L'ex-tortionnaire en chef de la prison de Phnom Penh a été condamné à perpétuité en appel.
Le bourreau restera en prison. Kaing Guek Eav, alias Douch, l'ex-tortionnaire en chef de la prison des Khmers rouges à Phnom Penh, a été condamné ce vendredi en appel à la perpétuité pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Voici quelques éléments pour comprendre les faits, le tribunal et les affaires en cours.
Le mouvement révolutionnaire des Khmers rouges prend le pouvoir au Cambodge le 17 avril 1975. Pol Pot veut construire une utopie marxiste. Il abolit la religion, les écoles, la monnaie, vide les villes au profit de fermes collectives dans les campagnes. Paranoïaque, le régime multiplie les purges que justifient de multiples «complots». Deux millions de Cambodgiens, soit environ un quart de la population, meurent d'épuisement, de famine, de maladie ou à la suite de tortures et d'exécutions.
Douch, né le 17 novembre 1942 dans un village de la province de Kompong Thom, au nord de Phnom Penh, a été professeur de mathématiques avant de rejoindre les Khmers rouges en 1967. La photo ci-contre, non datée précisément, a été prise entre 1975 et 1979.
Il devient à cette période chef de Tuol Sleng, ou S-21, la prison centrale de la capitale cambodgienne. Un ancien lycée reconverti en véritable machine de mort. Au moins 12 380 adultes et enfants y ont été détenus et torturés avant d'être exécutés. Très rares sont les prisonniers de Douch qui ont survécu à leur détention.
http://www.liberation.fr/monde/01012387744-douch-bourreau-khmer-rouge

Pas de discrimination envers les entreprises étrangères pour l'approvisionnement en terres rares (PM chinois) La Chine ne procède à aucune discrimination à l'égard des entreprises étrangères en matière d'approvisionnement en terres rares. La politique et le quota pour les entreprises chinoises et étrangères sont identiques, a déclaré le Premier ministre chinois Wen Jiabao.
M. Wen s'est exprimé ainsi vendredi lors de sa rencontre avec des hommes d'affaires chinois et allemands en marge de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine.
La Chine se souciait auparavant peu de la protection de l'environnement ou du développement durable, ce qui a entraîné une exploitation excessive des terres rares et un prix d'offre très bas, a indiqué M. Wen.
"Même si nous avons désormais conscience de la nécessité de mener un développement durable des terres rares, nous continuons de fournir 90% des besoins mondiaux de ces métaux avec moins de 50% des réserves mondiales", a souligné M. Wen. Selon lui, les entreprises chinoises et étrangères font face aux mêmes normes au niveau de la protection de l'environnement et du développement écologique durable.
Les terres rares, un groupe de 17 éléments, sont des métaux largement utilisés dans la fabrication de produits de hautes technologies, allant des téléviseurs à écran plat aux lasers, en passant par les voitures hybrides.
La Chine a fixé un quota d'exportation pour les terres rares en 2012 quasiment identique à celui de 2011. Les exportations de ces métaux ont totalisé 14 750 tonnes durant les onze premiers mois de l'année 2011, soit seulement 49% du quota total.
Guangzhou est la deuxième escale de la visite de trois jours en Chine de Mme Merkel. Avant son arrivée dans la ville, elle a rencontré le président Hu Jintao et le législateur suprême Wu Bangguo vendredi matin à Beijing
http://french.cri.cn/781/2012/02/03/443s269140.htm

PARIS ET WASHINGTON METTENT A PRESSION SUR WADE
Des heurts ont déjà fait cinq morts parmi les opposants au président sénégalais.
Les heurts s'enchaînent à Dakar. Mercredi soir, c'est l'Université Cheikh Anta Diop, au centre de la capitale sénégalaise, qui était le théâtre d'affrontements entre les forces de l'ordre et des étudiants. Ils protestaient contre la mort, la veille, de l'un des leurs lors de la dispersion d'une précédente manifestation. La mort de ce jeune homme, qui aurait été renversé par une voiture de police, porte à cinq le nombre de victimes des heurts. Un bilan lourd pour un pays peu habitué aux violences politiques.
La colère des étudiants et d'une large partie des Sénégalais fait suite à la décision d'Abdoulaye Wade, 86 ans dont douze passés au pouvoir, de se présenter à sa succession moyennant un tour de passe-passe constitutionnel lors du scrutin du 26 février prochain. Le président se dit malgré tout serein, réduisant la contestation à une simple «brise». «Une brise est un vent léger qui secoue les feuilles des arbres, mais elle ne devient jamais un ouragan», a-t-il expliqué.
Son entourage mise sur un essoufflement des manifestants. Le Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe les partis politiques d'opposition et la société civile, a comme seul mot d'ordre l'hostilité à une nouvelle candidature Wade et il tarde à rebondir. Ses responsables promettent une nouvelle stratégie pour les jours à venir mais ils peinent à définir un objectif précis.
Les divisions au sein du M23, composé de plusieurs leaders eux-mêmes candidats à la présidentielle, se font plus patentes. La campagne, qui commence officiellement dimanche, ne devrait pas arranger les choses.
Pour Abdoulaye Wade, les soucis se concentrent paradoxalement hors du Sénégal. Washington a ainsi très clairement exprimé son mécontentement face à la tournure prise par les événements dans un pays considéré comme l'une des plus stables démocraties d'Afrique.
«L'attitude digne d'un chef d'État serait de céder la place à la prochaine génération. La démocratie sénégalaise est assez mûre pour se tourner vers la génération suivante», a réaffirmé lundi Victoria Nuland, la porte-parole du département d'État américain…
Lire la suite ici : http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/02/01003-20120202ARTFIG00802-paris-et-washington-mettent-wade-sous-pression.php

Les Syriens manifestent à Hama, les discussions se poursuivent à l’ONU
Les Syriens se mobilisent pour commémorer le 30e anniversaire du massacre de Hama. Dans le même temps, au Conseil de sécurité de l'ONU, les discussions se poursuivent pour finaliser la mouture édulcorée du projet de résolution contre Damas.
Le Conseil de sécurité de l'ONU poursuit, ce vendredi, les discussions pour tenter de mettre au point une nouvelle trame au projet de résolution contre le régime syrien que ses membres veulent mettre au vote dans les jours qui viennent. En attendant, en Syrie, la mobilisation ne faiblit pas contre le régime de Bachar al-Assad et la répression qui a causé la mort de 6 000 personnes depuis le mois de mars dernier se poursuit. Les militants anti-régime appellent à manifester à Hama pour commémorer le 30e anniversaire du massacre qui s'était déroulé en ville, en février 1982, pour mettre un terme à une tentative d'insurrection des Frères musulmans. Le point sur la situation.
Le nouveau projet de résolution du Conseil de sécurité finalisé ? …
Lire la suite ici : http://www.france24.com/fr/20120203-syriens-manifestent-hama-discussions-nouveau-texte-russie-onu-conseil-securite

Les témoignages effrayants des enfants torturés en Syrie
Le régime ne recule devant rien en Syrie pour mater la révolte. Un rapport de Human Rights Watch met en lumière les tortures subies par les enfants, dont près de 400 ont déjà été tués par l'armée de Bachar el-Assad.
Hossam a 13 ans. Il y a quelques mois, les forces syriennes l'arrêtent et l'enferment dans une cellule. «Ils m'ont électrocuté en me posant sur le ventre une pince pour électrocuter le bétail. Je me suis évanoui. Quand ils m'ont interrogé une deuxième fois, ils m'ont battu et électrocuté de nouveau. La troisième fois, ils avaient des pinces avec lesquelles ils m'ont arraché les ongles des pieds. Ils m'ont dit: ''Souviens toi bien, nous arrêtons les adultes et les enfants, et nous les tuons tous''». Le témoignage d'Hossam, qui a fuit la Syrie avec sa famille après sa captivité, est l'un de ceux recueillis par l'association de protection des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW). Dans son rapport sur la situation en Syrie, Lois Whitman, directrice de la section enfants HRW, souligne que le régime méprise toutes les lois et les conventions internationales en s'attaquant à des mineurs, dont certains n'ont que 11 ans

Lire la suite ici : http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/03/01003-20120203ARTFIG00536-les-temoignages-effrayants-des-enfants-tortures-en-syrie.php

Aucun commentaire: