POUR VOS RECHERCHES

Google

samedi 19 novembre 2011

Le président Michel Martelly veut ressusciter l'armée en Haïti

Marche solennelle de la police haïtienne à la cérémonie
commémorative de la bataille de Vertières en 1803,
 Port-au-Prince, le 18 novembre 2011.
Reuters/Swoan Parker




Par RFI
Le président d'Haïti lance le processus de création d'une nouvelle armée. Michel Martelly veut qu'avec le départ à venir des casques bleus de la Minustah, des militaires nationaux prennent le relais. Pour tranquiliser la communauté internationale, Michel Martelly annonce la création d'une commission civile pour étudier les conditions d'un retour d'une armée.
Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron
L'armée d'Haïti a été démobilisée par Jean Bertrand Aristide il y a 17 ans, en 1995 car elle avait été impliquée dans de nombreux coups d'état. Pour Michel Martelly, l'actuel président, il est temps de rétablir cette force pour la protection du territoire national car les troupes onusiennes ne sont pas parvenues à éliminer l'insécurité.
Dans un discours prononcé lors des commémorations de la victoire, - le 18 novembre 1803- des Haïtiens sur les troupes napoléoniennes, victoire qui signa l'indépendance du pays sur la puissance coloniale, Michel Martelly a rappelé sa promesse de campagne : «17 ans déjà, 17 ans de trop. Je peux vous dire que la dignité du peuple haïtien passe aujourd'hui par la création d'une nouvelle armée haïtienne. Je m'y suis engagé pendant la campagne. Je respecterai mon engagement dans le respect de l'Etat de droit, dans le respect des conventions et engagements avec les partenaires internationaux d'Haïti. A vous tous aussi qui avez souffert des bavures et des excès de cette institution je viens au nom de la nation vous demander pardon.»
Une commission civile va être instaurée pour élaborer un calendrier du retour de l'armée. Un retour qui se fera en parallèle d'un renforcement des capacités de la police nationale, ce que souhaitent les bailleurs internationaux, réticents à financer une armée alors que les policiers sont encore en sous-effectifs et sous-équipés.
http://www.rfi.fr/ameriques/20111119-le-president-michel-martelly-veut-ressusciter-armee-haiti

Aucun commentaire: