POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 1 août 2011

LES AUTRES DES AUTRES...LOS DEMAS DE LOS DEMAS

LES AUTRES DES AUTRES


Nous ne nous conformons jamais avec ce que font les autres
Et nous vivons isolés, sans penser aux autres
Comme des loups affamés, nous guettons les autres
Convaincus qu’ils représentent notre régime alimentaire, les autres
Les erreurs sont des pierres que nous lançons contre les autres

Les certitudes sont nôtres et jamais la part des autres
Chaque pas, une volonté de piétiner les autres
Nous claquons avec de plus en plus de violence
La porte à la face des autres

Nous éteignons la lumière que, par amour aux autres
Alluma sur une croix, celui qui est mort pour les autres
Parce que nous nous enchainons
Avec la compréhension des autres

Les vérités blessent si elles viennent des autres
Les mensonges se vendent quand les achètent les autres
Nous sommes des juges mesquins de la valeur des autres
Mais nous refusons que nous soyons jugés par les autres

Notre temps est inestimable,
Mais pas le temps des autres
Notre espace précieux, mais pas celui des autres
Nous nous faisons pilotes du mouvement des autres
Là ou nous nous trouvons…Au diable les autres !

Nous condamnons la convoitise
Quand convoitent les autres
La notre n’est qu’imprudence
Que ne peuvent comprendre les autres
Nous nous croyons choisis
D’entre tous les autres
Des êtres plus-que-parfaits par rapport aux autres

Et nous oublions que nous sommes les autres des autres
Nous avons un dos comme les autres
Que nous colportons un peu moins ou un peu plus
Vanité et modestie comme les autres

Et nous oublions que nous sommes les autres des autres
Nous devenons sourds quand appellent les autres
Parce que ce sont que des conneries
Ecouter les autres
Nous appelons manie, l’amour professé aux autres.

Texte original de ALBERTO CORTEZ LOS DEMAS DE LOS DEMAS
Traduction: Jonas JOLIVERT pour Haïti Recto Verso

Aucun commentaire: