POUR VOS RECHERCHES

Google

lundi 9 août 2010

Jude Célestin, candidat à la présidence de la plateforme présidentielle


Le directeur de la puissante entreprise publique de construction, Centre National des Equipements (CNE), Jude Célestin, est le candidat de la plateforme présidentielle pour les élections du 28 novembre. Originaire de Jacmel, M. Célestin a bénéficié de l'appui de nombreux membres du directoire de Inité, opposés à l'ex Premier Ministre Alexis. Accompagné d'un imposant dispositif sécuritaire, M. Jude Célestin a confirmé aux journalistes regroupés devant le CEP que dans un premier temps il n'avait pas envisagé d'être candidat à la présidence.
Les réalisations importantes du CNE, après les inondations de 2008 et le violent séisme de janvier 2010 sont liées avec M. Célestin. Le coordonnateur de Inité Joseph Lambert le présente comme " Jude CNE".
M. Célestin est le protégé du chef de l'état. Il avait dirigé le CNE au cours du premier mandat de M. Préval entre 1996 -2001. Après le renvoi de Alix Lorquet ( incarcéré pendant 1 mois), Jude Célestin est revenu au CNE qui a engrangé au cours de ces dernières années plus de 50 millions dollars d'investissements en matériels lourds.
La désignation de M. Célestin aura peut être permis d'éviter une fracture au sein de Inité. Les principaux dirigeants de cette plateforme, les sénateurs Joseph Lambert et Kelly Bastien et le ministre Paul Denis, ont promis de supporter le jeune candidat à la présidence.
D'habitude en retrait dans son rôle de technicien, Jude Célestin a dans ses premiers propos mis l'accent sur la nécessité d'œuvrer pour la stabilité. Il prône la cohésion entre les secteurs de la vie nationale afin de garantir la stabilité. Il estime que les investisseurs et la communauté internationale ont leur rôle a jouer dans le développement du pays.
La jeunesse de Jude Célestin, qui dans d'autres circonstances aurait été un handicap a été un atout avouent des dirigeants de Inité. Ce ingénieur formé en Suisse n'a aucune expérience politique alors qu'il se lance dans la course pour la magistrature suprême. Un déficit qui curieusement peut être transformé en argument positif, les expériences politiques en Haïti sont souvent encombrantes lors des campagnes électorales.
LLM / Radio Métropole Haïti
http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_une_fr.php?id=18097

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Haiti violé par ces CELESTes JUDas ! Quelle INIquiTE ! Quelle PREVALence de la corruption ! Car LAMBERT aux yeux de tous !
Je lis et suis avec intérêt tout ce qui se dit sur le pays. A propos de ces malheureux candidats qui se font tous passer comme le messie haïtien envoyé par un dieu je ne sais qui pour délivrer le pays, je m'attarde sur Jude Célestin pour qui j'ai une grande estime pour s'être volontairement lancé dans la course électorale. Ce monsieur qui est apparemment le seul sauveur placé à la tète du CNE a fait ses preuves dans la mesures où il n'a pas voulu faire des ennemis en nettoyant les rues ou du moins dans la mesure où il ne veut pas perdre la bénédiction de son père malfaiteur. Il est à relater que seul dans un pays comme Haïti, on peut assister à un tel spectacle ou un président ne pouvant faire face même à des détritus inertes aspire à diriger des gens dont il a volé l'argent à des fins autres que celles il a été place en exécution. S'il prétend être compétent pour avoir laissé les rues telles qu'elles sont sans pour autant être l'objet d'aucunes plaintes, il fait une analogie pertinente entre ces derniers et le peuple qu'il prétend avoir les moyens de diriger. Pour finir avec cette question de fatras, je dirais tout simplement qu'il est moins qu’une poubelle à nos yeux d’observateurs, car il ne peut pas contenir les inondices que lui et son gouvernement n'ont jamais pensé à contrôler. Il devient un fait certain qu'il devance tout le monde dans les enquêtes préliminaires sur la course électorale, pour des raisons multiples. Par exemple, les 197 millions de Dollars dépensés à peu près pour la redynamisation du CNE, l'argent issu au DEROBEMENT des propriétaires de maisons pour le ramassage des débris après le séisme, son inséparable rapport d'avec Monsieur notre triste président, ses rapports conjoncturels avec les pauvres membres des groupes militants à Cité soleil et autre laissent comprendre même à un bébé politique de savoir qu'il DOIT être le pRESIDENT d'Haïti. Quelle malchance pour ce pays qui ne cesse d’être vilé par ces CELESTe JUDas!
En terme d’appui sur la notion de réalisation, je dois rappeler une chose à mes frères et sœurs Haïtiens, la réalisation -Si elle existe- dans le fonctionnement d'un fonctionnaire de l'état n'est en aucun cas un privilège. Ce sont des postes que nous payons avec l'argent du charbon - interdit partout dans le monde et même en Haïti , et tout autre activité que l'état ou du moins les tristes politiciens Haïtiens utilisent pour donner faire jouir de cette privilège en Haïti. J’insiste sur lui, ce n’est pas par le fait qu’il est issu de la soi-disant plateforme présidentielle mais juste parce qu’il a pendant plus de sept ans les moyens nécessaires pour nous épargner de la bouche des étrangers sur la question de malpropreté et qu’il ne l’a pas fait. Ayant l’habitude de voyager ou d’être en contact avec des étrangers, je me suis interpellé par ce commentaire qui m’a été fait par un ami étranger sur la personnalité de ce Monsieur qui est placé à la tête de la propreté du pays. Je ne vais pas toucher à cette réflexion qui laisse voir que le fils fait ce que son père lui demande. Cela veut-il dire qu’il est équivalent par rapport à son père ? Un constat à faire !