POUR VOS RECHERCHES

Google

dimanche 8 février 2009

ESPACE LOAS PRESENTE PESTEL

Nous recevons régulièrement cette correspondance de « Espace Loas » une galerie d’art spécialisée en France dans la vente de peinture haïtienne. De temps en temps Patrice et Sylvie nous invitent et nous conduisent vers ces recoins qui devraient faire d’Haïti un vrai paradis.
Cette fois il est question de Pestel. Pestel a vu passer l’un des plus grands navigateurs français de tous les temps : Monsieur Eric TABARLY. Un monstre sacré de la navigation et de l’histoire des mers.
Comme par hasard j’ai reçu d’un patient un livre de Olivier de Kersauson ou il est question de mers et de TABARLY…
PESTEL devrait renaître pour rappeler le passage de TABARLY…
Je me permets de partager avec vous ces lignes qui parlent de PESTEL

----------
Un petit tour, ce mois-ci, aux Îles des Caïmittes
Les îles des Caïmites, Latitude: 18° 36' 37 N, Longitude: 73° 48' 38 W, sont situées au Nord-Ouest de la Peninsule des Baradères en face des villages de Corail et Pestel. Pestel petite ville du “pays en-dedans”, fondée au temps de la colonie par le navigateur français, Francois Pestel, originaire de Grandville en Normandie. La traversée en bateau jusqu’à Grande Caïmitte se fait en une heure depuis le port naturel. Les plages de sable blanc des îles Caïmittes sont désertes, habitées seulement par des papillons. Le bras de mer séparant ces îlots de la terre ferme offre une vue exceptionnelle du massif de la Hotte avec son pic Macaya. Pestel souffre cruellement d’une sévère pénurie d’eau potable et d’électricité, son développement s’en trouve hypothéqué.Les magnifiques rochers, les régates, l’eau claire et imperturbable, les kayes multicolores le long des baies de corail semblent tout droit sortie de l’imaginaire du peintre Préfête Duffaut. Eric Tabarly y fonda en 1969 avec le diplomate haïtien Pierre Chavenet, le « club Robinson Crusoé ». Bernard Lefèvre y acclimata une section de la confrérie internationale des frères de la côte. En 1987, le navigateur Français Alain Baussman, y organisa la première fête de la mer. Pestel est plongée dans l’ombre depuis l’arrêt de la commémoration régulière de la fête de la mer.


A bientôt,
-----
This month a little turn around Caïmittes island.Caimittes islands, Latitude: 18° 36' 37 N, Longitude: 73° 48' 38 W,are located in the North-West of the Baraderes peninsula in of Corail and Pestel villages. Pestel little town of the “pays en-dedans” (country inside), built at the time of colony by the french navigator, Francois Pestel, coming from Grandville in Normandie, France. The crossing by boat to Grande Caïmitte is done in one hour from the natural port. Sand beaches of Caïmittes island are uninhabited, inhabited only by butterflys. The sea arm separating those islands from the shore are offering an exceptional view of the Hotte massif with its Macaya peak. Pestel is cruelly suffering of a running out of drinking water and electricity, its development is though hypothecate. The beautiful rochs, regattas, clear water and unperturbable, the multicoloured kayes along the corals bays seems going straight from the imaginary of the painter Préfête Duffaut.
Eric Tabarly built there, in 1969, with the haïtian diplomat Pierre Chavenet, the « club Robinson Crusoé ». Bernard Lefèvre added a section of the international brotherhood of the coast’s brothers. In 1987, the french navigator Alain Baussman, organised there the first party of the sea. Pestel is dived in shade since the stop of the regular commemoration of the sea party.Patrice et Sylvie

1 commentaire:

Rene a dit…

petit clin d'oeil Jonas,

on va remettre cette fête au gout du jour j'y travaille Marie et Jacqueline sa maman nous seront d'un grand appui
fais moi confiance